Congé Maternité FNI Compta fait le point sur vos droits

Cet évènement heureux qu’est la maternité s’accompagne parfois de nombreuses questions sur le plan administratif comme financier. Eléments de réponse par nos Experts FNI compta.

Selon que vous êtes une IDEL remplaçante, titulaire ou membre d’une société, votre maternité vous ouvre des droits qui peuvent être disparates selon votre statut. Retrouvez tous les montants définis en 2018 en cliquant sur le lien : https://www.vitemacompta.fr/vmc/index.php

  • Le forfait repos maternité est destiné à compenser partiellement la diminution de votre activité professionnelle. Elle est versée SANS conditions de cessation d’activité en deux règlements égaux, le premier à la fin de votre 7ème mois de grossesse, le second après l’accouchement.
  • Les indemnités journalières de congé maternité forfaitaire peuvent vous être versées pendant votre congé maternité à condition de cesser toute activité professionnelle pendant au moins huit semaines, dont deux avant la date présumée de l’accouchement (maximum six semaines avant et dix semaines après).
  • Les indemnités journalières arrêt de travail pendant la grossesse (grossesse pathologique) sont versées en dehors de la période de congés maternité si vous faites l’objet d’un arrêt de travail dû à votre grossesse. vous pourrez bénéficier d’une indemnité journalière après 3 jours de carence et pour une durée de 87 jours maximum.
  • Les prestations assurances complémentaires sont liées à la souscription volontaire d’un contrat de prévoyance. A cette occasion vous fixerez vos garanties en particulier le complément d’IJ.

De plus nos Experts vous présentent 3 cas d’école selon 3 mode d’exploitation différents: les cas d’une remplaçante, d’une infirmière titulaire et d’une associée au sein d’une société. Ces cas sont assortis de recommandations.

Le point complet sur vos droits en cliquant sur le lien :
https://www.vitemacompta.fr/vmc/index.php

Laisser un commentaire