Congés maternité : la FNI prend de nouvelles initiatives

Alors que seuls les médecins bénéficient d’un dispositif conventionnel d’aide pour la prise en charge du congé maternité, la FNI, qui n’a jamais cessé de dénoncer l’instauration de cette iniquité, vient de prendre de nouvelles initiatives pour booster ce dossier. Le statu quo n’est pas possible. Le syndicat entend mettre les Pouvoirs publics face à leurs responsabilités et appelle les IDEL à se mobiliser à travers une pétition. Début 2017, syndicats médicaux et Assurance maladie ont signé un avenant conventionnel permettant aux seuls médecins de bénéficier d’un avantage maternité. Les médecins interrompant leur activité pour cause de maternité, de paternité ou d’adoption peuvent toucher depuis l’entrée en application de la mesure en octobre dernier une rémunération supplémentaire pouvant atteindre au maximum 3 100 euros par mois pendant trois mois pour les médecins en secteur 1 (sans dépassements d’honoraires) et 2 066 euros par mois pendant trois mois pour celles qui sont en secteur 2. Une aide qui a été refusée à l’époque par Marisol Touraine aux autres professions de santé. L’actuel Gouvernement a de nouveau écarté cette possibilité en décembre lors de la discussion du budget de la Sécu. La FNI, qui n’a jamais cessé de dénoncer l’instauration de cette iniquité commise délibérément par les Pouvoirs publics envers les IDEL et l’ensemble des professionnelles de santé paramédicales, vient de prendre de nouvelles initiatives dans ce dossier.

A l’heure où le Gouvernement planche sur un congé maternité censé être équitable pour toutes les femmes quel que soit leur statut, la FNI entend faire bouger les lignes. Elle a d’ores et mené plusieurs actions. Ainsi, le Directeur général de l’Uncam et la ministre des Solidarités et de la Santé ont été officiellement saisis afin que l’avantage maternité soit inscrit à l’ordre du jour des négociations en cours de l’Accord cadre interprofessionnel (Acip). La création d’un avantage maternité pour toutes les professionnelles de santé conventionnées, sur le modèle de ce qui a été mis en œuvre pour les médecins, pourrait très bien s’inscrire dans le futur ACIP et devenir ainsi l’un des éléments constitutifs du socle conventionnel commun à toutes les professions.

La FNI a également sollicité Marie-Pierre Rixain, députée en charge de la mission sur le congé maternité et Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes dont on connaît l’engagement et le militantisme, afin qu’elles apportent leur soutien et facilitent le déblocage de ce dossier. Ces actions s’inscrivent dans la lignée de la mobilisation des infirmières et de toutes les professions paramédicales. En quelques jours, elles ont en effet été plus de 20 000 à signer une pétition pour rappeler l’urgence d’agir en la matière. La FNI encourage d’ailleurs les IDEL à signer cette pétition, pour accroître la pression sur les Pouvoirs publics.

Voir le communiqué de la FNI 

Voir les courriers :

Voir article du Figaro.

Signer la pétition : https://www.change.org/p/marl%C3%A8ne-schiappa-egalit%C3%A9-de-l-aide-financi%C3%A8re-pour-toutes-les-femmes-lib%C3%A9rales-en-cong%C3%A9-maternit%C3%A9

2 réponses à “Congés maternité : la FNI prend de nouvelles initiatives”

  1. très bonne « bagarre » pour l’équité de ces prestations maternité …après nous pourrions nous « lever » pour éradiquer, mettre fin , aux trois mois de carence en cas d’arrêt de travail …cela fait cinq mois que la carpimko me fait gentiment patienter … cool et absolument inéquitable ?? mais pourquoi tant d’écart avec les « autres » salariés privés ???

Les commentaires sont fermés.

Commenter avec Facebook