Actualités

Contribution de la FNI au plan cancer III

La FNI vient de soumettre des propositions pour l’élaboration du prochain plan cancer 2014/2018.

Fin août, le professeur Jean-Paul VERNANT a remis son rapport qui s’attache à proposer des solutions pour ce 3ème plan cancer, lequel doit s’adapter à une prise en charge organisée en parcours de soins, le plus majoritairement au domicile des patients, et à la généralisation nécessaire des soins de support et l’implication croissante des malades.

Le suivi et l’accompagnement des patients cancéreux à domicile sont du ressort quotidien des 91 000 infirmiers libéraux. Même si elle est peu documentée en France, l’expertise développée par les infirmiers libéraux dans le suivi personnalisé des patients cancéreux est réelle. Aussi, et bien qu’elle n’ait pas encore été consultée sur l’élaboration du 3ème plan cancer, la FNI a jugé que les infirmières libérales étaient tellement impliquées quotidiennement dans la gestion de cette maladie que, dans l’intérêt de leurs patients, elle allait soumettre des propositions concrètes directement au président de la République, pour atteindre les objectifs qu’il a lui-même énoncés dans son discours du 4 décembre 2012.

La FNI, premier syndicat représentatif des infirmiers libéraux, vient de remettre une contribution déclinée autour de 4 axes :

- la prise en charge de la douleur ;

- l’observance thérapeutique ;

- l’accompagnement personnalisé ou soins de support ;

- les soins palliatifs.

La FNI propose par exemple de sécuriser les chimiothérapies orales par la surveillance clinique de l’infirmière, en relation étroite avec le médecin traitant et l’oncologue et de développer des programmes d’éducation thérapeutique dans le parcours de soins, comme le recommande le rapport VERNANT. Les séances d’information et d’éducation des patients traités par chimiothérapies orales peuvent se dérouler à domicile ou au cabinet de l’infirmière libérale en collaboration étroite avec le médecin traitant et l’oncologue du patient.

La FNI est convaincue que le prochain plan cancer gagnerait en efficacité s’il ne s’appuyait pas seulement sur l’HAD mais sur les infirmières libérales, au plus proche des populations atteintes par le cancer. Les infirmières libérales assurent quotidiennement un accompagnement personnalisé des patients cancéreux qui doit être reconnu, formalisé au sein du parcours de soins, rémunéré pour permettre, comme c’est le cas dans les pays anglo-saxons, de mieux prendre en compte les besoins des patients, d’améliorer le résultat des traitements suivis et la qualité de vie des malades.

Contribution FNI Plan Cancer III

Les actualités FNI de votre département

Carte de France
Alsace (1)
Aquitaine (2)
Auvergne
Basse-Normandie
Bourgogne (1)
Bretagne (1)
Centre
Champagne-Ardenne
Corse
Franche-Comté (5)
Guadeloupe
Guyane
Haute-Normandie
Île-de-France
La Réunion
Languedoc-Roussillon (10)
Limousin
Lorraine
Martinique
Mayotte
Midi-Pyrénées (3)
Nord-Pas-de-Calais
Pays de la Loire (2)
Picardie (1)
Poitou-Charentes (1)
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Rhône-Alpes