Convention : vers une souplesse régionale

Lors de l’université d’été de la CSMF (Confédération des syndicats médicaux français) à Lille le 27 septembre, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a plaidé pour que les régions disposent d’une marge de manœuvre dans l’adaptation de la convention nationale des professionnels de santé. Pour rénover l’organisation de la négociation conventionnelle, elle pourra s’appuyer sur une étude en cours diligentée, sur sa demande, par l’Inspection générale des affaires sociales. Selon elle, tout ne peut pas se décider depuis le siège de l’Uncam. Par ailleurs, elle a annoncé qu’en début d’année prochaine s’ouvriraient des négociations conventionnelles interprofessionnelles pour rémunérer le travail en équipe de soins de ville.