Les aides à l’installation

 

Installation dans une zone sous-dotée

L’Avenant n° 3 pérennise le système d’aide financière allouée aux infirmières s’installant en zone « très sous-dotée ».

Cette aide financière se compose :
–  d’une participation aux équipements et aux frais de fonctionnement en lien direct avec l’exercice professionnel. Cette aide sera de 3000 € par an, sur 3 ans,
–  d’une prise en charge des cotisations d’allocations familiales.

Ces aides sont octroyées en contrepartie de la signature d’un « contrat incitatif infirmier ».

En adhérant au contrat incitatif infirmier et en contrepartie de la participation financière de l’Assurance maladie, vous vous engagez à :

  • exercer 2/3 de votre activité libérale conventionnelle dans la zone « très sous-dotée » ;
  • avoir un taux de télétransmission au minimum de 80 % de votre activité ;
  • réaliser les injections vaccinales contre la grippe dans le cadre des campagnes de l’Assurance maladie ;
  • assurer le suivi de vos patients atteints de pathologies chroniques, notamment le suivi de vos patients insulino-dépendants.