Financement

  • Selon votre mode d’installation (création, acquisition d’une clientèle, regroupement), vous aurez probablement à mettre en place un financement. Celui-ci est destiné à couvrir vos dépenses mais aussi à prévoir, le cas échéant, un fonds de roulement vous permettant de développer vos honoraires en toute sérénité.
  • Quelques principes généraux doivent être respectés :
    –  Respect de la capacité de remboursement (notion de taux de charges par rapport aux ressources)
    –  Solvabilité (notion de patrimoine)
  • Il vous faut donc bien établir vos prévisionnels de recettes et de charges pour vous assurer de votre capacité de remboursement.
    Également, chiffrez-bien vos besoins de financement (frais d’actes, équipement matériel, dépôt de garantie pour le bail,…).
  • En principe, l’acquisition d’une clientèle ne doit pas représenter plus de 40% de la moyenne des recettes annuelles des 3 dernières années du cédant. Egalement, votre taux de charges privées par rapport à vos ressources (votre bénéfice professionnel net de charges professionnelles) ne doit pas représenter plus de 30%.
  • Différentes solutions sont possibles pour vous accompagner dans votre projet :
    –  Crédit d’équipement, en général sur une durée maximum de 7 ans
    –  Crédit bail (pour le matériel ou la voiture dès lors qu’ils sont neufs)
  • Dans le cadre de son partenariat avec la FNI, la Banque Populaire vous réserve des conditions préférentielles.

 

Obtenez aisément un RDV en cliquant ici : http://www.banquepopulaire.fr/clients/p1027_FR_Y.htm