Grands dossiers

Protection sociale Collaboration SSIAD/HAD

Depuis 3 ans, la FNI est le seul syndicat infirmier à rechercher très activement une solution au financement de la protection sociale sur les actes réalisés par les infirmiers libéraux pour les structures de type S.S.I.A.D./Hospitalisation à domicile (H.A.D.), unités d’autodialyse. Des avancées majeures ont été obtenues. Dans l’attente de les faire réinscrire dans la convention, la FNI a toujours maintenu un seul mot d’ordre : ne pas dissocier ces honoraires des honoraires conventionnels dans vos déclarations U.R.S.S.A.F.

Courriers, communiqués de presse, propositions d’amendement


Le dossier de soins infirmiers informatisé (D2I)

La FNI estime essentiel que le Dossier médical personnel (DMP) comporte un recueil infirmier d’observations cliniques continu : le dossier de soins infirmiers informatisé (D2I) pour améliorer le quotidien des infirmiers libéraux, leur confort de travail mais aussi sécuriser les prises en charge des patients par une meilleure communication entre les professionnels de santé, entre la ville et l’hôpital.

Pour en savoir plus, lire le dossier de présentation du D2I : Refondation de la médecine de ville, proposition forte de la FNI dont le développement est préconisé par le Centre d’Analyse Stratégique (note n°255/décembre 2011).


Réforme de la biologie

La réforme de la biologie médicale, telle que décrite dans l’ordonnance de janvier 2010, aurait conduit à la suppression des cabinets infirmiers des lieux de prélèvements autorisé. Sans l’action orchestrée par la FNI, tous les infirmiers libéraux auraient déjà perdu leur autonomie de préleveur. Une convention en cours d’élaboration avec le Syndicat des Biologistes devra permettre aux infirmiers libéraux de continuer à réaliser des prélèvements sanguins tout en répondant aux exigences de qualité auxquelles sont soumis les laboratoires.

Voir les visuel de la campagne médiatique FNI et lire les soutiens officiels des syndicats de biologistes


Éducation thérapeutique