Une initiative à saluer

Il existe environ 1200 cabinets de groupe libéraux en Ile-de-France qui associent au moins 3 professionnels de santé libéraux dont au moins un médecin. Voilà qui apporte des données factuelles à l’organisation libérale des professionnels de santé, sans qu’il n’y ait eu besoin de constituer des maisons de santé. Ce chiffre est considérable ! Ce résultat est le fruit d’une enquête conduite par l’URPS médecins d’Ile-de-France en partenariat avec l’Agence Régionale de Santé et dont les résultats ont été présentés le 18 juin dernier.

« C’est l’absence d’identification par les tutelles de ces cabinets de groupe libéraux qui a conduit l’URPS des médecins IDF, en partenariat avec l’ARS, à lancer une enquête pour identifier les problématiques que ces structures vont rencontrer et les aider à rester pérennes », explique le docteur Philippe Renard, coordonnateur de la commission collège de spécialistes à exercice mixte de l’URPS médecins Ile-de-France. « Les structures d’exercice collectif ne sont pas limitées aux centres de centres de santé municipaux ou privés, ni aux pôles et maisons de santé dont le développement est lent et qui sont très énergivores en coût et en temps mais concernent aussi des cabinets de groupe libéraux. Toutes ces structures participent grandement, par le maillage qu’elles ont tissé, au Projet Régional de Santé (PRS) en assurant à la population une offre de soins accessibles à tous. »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *