2022 : les plus de l’année écoulée

C’est sous l’angle de l’évolution de notre métier que nous avons souhaité mettre en relief 3 éléments marquants de l’année 2022. Pourquoi ? Ils marquent de notre point de vue un tournant pour l’avenir de l’activité spécifique des IDEL. Quels sont-ils ?

1- L’Avenant N°9 à la convention nationale des infirmiers :

Il nous aura fallu un peu plus de 6 mois pour négocier un avenant n°9 à la convention nationale des infirmiers. C’est le 27 juillet qu’il a été signé par l’ensemble des 3 syndicats représentatifs des IDEL. Il inscrit dans le dur de la convention des avancées importantes sur la vaccination par les IDEL, il concrétise également des avancées pour nos collègues IPA, notamment sur le volet économique de leur activité.
Enfin, il consacre un champ télésoins qui, même s’il peut paraître cosmétique dans l’ensemble de notre activité, finalise l’inscription de la profession dans l’éventail des outils de la E-Santé.

2- BSI, seconde séquence.

https://www.fni.fr/seconde-etape-du-bsi-05-septembre/

Ce n’était pas gagné d’avance, le déploiement de la seconde phase du BSI aux personnes âgées de plus de 85 ans est effectif depuis le 05 septembre dernier. Ce déploiement est conforme au calendrier posé dans l’avenant N°8. Contrairement à ce qu’affirment certaines organisations, le BSI est économiquement favorable à la profession. Ce sont les intérêts de l’ensemble de la profession que les organisations syndicales sont censées servir, pas le contraire. De plus, la responsabilité nous impose de négocier la mixité des financements plutôt que de nous la voir imposée à très court terme.

3- Les Propositions de lois.

https://www.fni.fr/ppl-horizons-une-avancee-majeure-pour-le-statut-dinfirmier-referent-du-patient/

Au-delà de la proposition de loi Rist qui confère la généralisation de l’accès direct pour les IPA exerçant en structures d’exercice coordonné, c’est la proposition de loi issue du groupe Horizons à l’Assemblée nationale qui retient toute notre attention et nos espoirs. Cette proposition reprend une demande portée de longue date par la FNI : le concept d’infirmier référent du patient.
Il ne s’agit pas de remplacer des médecins traitants par des infirmiers référents, il s’agit dans un contexte de raréfaction de la ressource médicale de compléter l’accès aux soins sur des champs spécifiques comme la prévention et/ou l’éducation thérapeutique.
Même si ce statut est encore loin d’être gravé dans le marbre de la Loi, cette proposition illustre une prise de conscience du législateur : le médico-centrisme du système le conduit à sa perte.

Partager

Adhérez à la FNI

Ne laissez pas les autres décider à votre place : rejoignez la Fédération Nationale des Infirmiers !

Déjà adhérent(e) ?

Trouvez le syndicat FNI le plus proche


Publicité

Les services de la FNI

Publicité

Le service juridique

Le service juridique de la FNI répond de façon personnalisé à vos questions juridiques et propose des consultations juridiques par téléphone.

Service juridique

La Hotline Cotation Nomenclature

Interrogez les experts nomenclature pour vous aider dans vos difficultés de cotation d’actes

Je contacte la hotline

La Hotline FNI Compta

Interrogez nos experts pour toute question comptable, sociale et fiscale.

Je contacte la hotline

CORONAVIRUS COVID-19

Publicité

Guide des formations Afcopil

Recherche