Actions de formation continue Les modalités de prise en charge enfin connues !

L’Agence nationale du DPC (ANDPC) et le FIF-PL ont récemment officialisé les niveaux et les conditions de financement des formations professionnelles, en particulier de celles qui s’adressent aux Idel. Avec un double objectif : contenter du mieux possible tout le monde alors que les demandes augmentent et obliger chacun à satisfaire ses obligations en matière d’acquisition de compétences au cours de leur carrière.

Prises en charge par l’ANDPC

Les inscriptions aux actions de DPC 2023 sont ouvertes aux professionnels de santé depuis le 8 décembre 2022. Ces actions ont été élaborées à partir des nouvelles orientations prioritaires publiées dans l’arrêté ministériel du 7 septembre 2022.
Pour s’inscrire, les professionnels doivent désormais se connecter sur leur espace Professionnels de Santé. Après saisie de leur identifiant et de leur mot de passe, ils accèdent directement à l’espace d’inscription.

-> Un plafond triennal de financement d’actions de formation continue

Suite au constat qu’une majorité de professionnels de santé s’inscrivent exclusivement à des actions de formation continue et ne sont ainsi pas en situation de valider leur obligation de DPC, l’ANDPC a pris le taureau par les cornes en décidant d’instaurer un plafond triennal de formation continue. Concrètement, dès lors qu’au cours de la période de trois ans, le professionnel aura utilisé son quota d’heures, seules ses inscriptions à des actions d’Évaluation des pratiques professionnelles (EPP), de Gestion des risques GDR ou à des programmes intégrés pourront encore donner lieu à une prise en charge par l’ANDPC. Et ce, dans la limite du droit de tirage total de chaque profession.
Pour le reste, la FNI a obtenu une augmentation des forfaits pour les infirmiers par rapport à 2022, passant de 33,76€/h à 47€/h.
Les conditions d’éligibilité ne changent pas : seuls les infirmiers libéraux conventionnés ont droit à une prise en charge.

Prises en charge par FIF PL

« La profession des infirmiers a connu au cours de l’année 2022 une très forte évolution des demandes de prise en charge, tant au niveau des demandes collectives que des demandes individuelles », explique le FIF PL, et ceci notamment parce que les remplaçants n’ont plus accès à l’ANDPC.

Afin de gérer au mieux cette situation de pouvoir répondre aux besoins de formation de ses professionnels, il a donc été décidé de réviser les critères de prise en charge pour l’année 2023.
Le plafond annuel 2023 s’élèvera à 750 euros, à raison de 3 jours à 250 euros / jour.
Le FIFPL précise en outre qu’un crédit exceptionnel a été accordé à la profession des infirmiers afin de pouvoir honorer les nombreuses demandes de prises en charge 2022 ne pouvant plus être couvertes par les fonds à gérer de la profession, et ce, dans le maintien des critères 2022.

Partager

Adhérez à la FNI

Ne laissez pas les autres décider à votre place : rejoignez la Fédération Nationale des Infirmiers !

Déjà adhérent(e) ?

Trouvez le syndicat FNI le plus proche


Publicité

Les services de la FNI

Publicité

Le service juridique

Le service juridique de la FNI répond de façon personnalisé à vos questions juridiques et propose des consultations juridiques par téléphone.

Service juridique

La Hotline Cotation Nomenclature

Interrogez les experts nomenclature pour vous aider dans vos difficultés de cotation d’actes

Je contacte la hotline

La Hotline FNI Compta

Interrogez nos experts pour toute question comptable, sociale et fiscale.

Je contacte la hotline

CORONAVIRUS COVID-19

Publicité

Guide des formations Afcopil

Recherche