Après les vaccins, les pharmaciens s’intéressent aux injections d’insuline!

Dans notre précédent article, nous vous avons expliqué comment l’Ordre des pharmaciens a enfumé les députés pour faire passer en douce l’autorisation des vaccins antigrippe en pharmacie.
Aujourd’hui, nous découvrons avec effarement que l’une des « 10 propositions pour la Pharma » demande que les pharmaciens soient autorisés à apprendre au patient à administrer les injections d’insuline !

Bien évidemment, nous sommes favorables à l’éducation thérapeutique, mais pas au détriment des infirmiers libéraux dont c’est l’une des compétences premières !

Voici ce que la proposition numéro 8 précise :

« Apprendre à un patient comment administrer son traitement
Le pharmacien doit être autorisé à apprendre au patient à administrer seul et correctement le traitement, comme par exemple l’injection d’une insuline à un patient diabétique.
Ce nouvel acte doit être intégré aux études des futurs pharmaciens. Une formation obligatoire sera nécessaire pour les pharmaciens en activité souhaitant proposer ce nouveau service.
Cette activité existe déjà à l’étranger. La rémunération de cette nouvelle activité doit être similaire à celle des autres professionnels. »

Alors on nous répondra que cette proposition n’émane pas d’un organe officiel, sauf qu’il a tout de même été repris par Le Nouvelobs et par le Journal International de Médecine !

Nous pensons qu’il ne faut surtout pas sous-estimer la vitesse avec laquelle ces compétences seront récupérées.

N’oubliez pas à quelle vitesse, 4 mois après l’avoir demandé, les députés ont offert les vaccins aux pharmaciens malgré l’opposition de toute la profession et des médecins.

Quant à l’argument “c’est fait comme ça à l’étranger, donc ça serait bien ici aussi”, même argument utilisé par l’Ordre des Pharmaciens pour faire passer la pilule des vaccins, rappelons à nos amis qu’il y 110 000 IDEL en France et que justement c’est aussi une spécificité française. Nous ignorer à ce point est proprement scandaleux !

Arrêtons de faire confiance à ceux qui vous disent que tout va bien (« Mais non, ils ne veulent pas nous enterrer, vous êtes parano… ») : défendez votre profession !

Adhérez à la FNI, seule Fédération IDEL présente partout en France et proche de ses adhérents : http://www.fni.fr/adherer-a-la-fni/

Sinon, demain, que restera-t-il encore aux IDEL ?