Assouplissement des 80kms/h : des milliers d’amendes annulables… peut-être la vôtre

Suite à la forte opposition des Français au passage à la limitation à 80 km/h sur les routes dépourvues de séparateur central, le gouvernement a donc fait marche arrière et donné aux collectivités locales la possibilité de revenir aux 90 km/h… ce que certaines ont déjà fait. Conséquence, cet assouplissement de la limitation des 80 km/heures pourrait aboutir à l’annulation de milliers d’amendes pour excès de vitesse. Point sur ce « cadeau » inattendu et très certainement involontaire qui vous concerne peut-être.

Le lièvre a été levé par le Figaro fin mai. Selon le principe de la rétroactivité de la loi la plus douce, les conducteurs verbalisés pour un excès de vitesse au-delà des 80 km/h sur une route dont la limitation est repassée à 90 km/h seront fondés à demander l’annulation ou le déclassement de l’amende… puisque l’infraction n’est plus constituée. « La conséquence logique de ce principe juridique de l’application de la loi la moins sévère devrait être tout simplement l’annulation par la justice des procès-verbaux en cours », estime Maître Rémy Josseaume, avocat spécialisé en droit routier, dans l’article du Figaro.

Une thèse confirmée par Maître Jean-Baptiste Iosca, président de l’association des avocats français de droit routier, dans le magazine l’Express : en effet, « toutes les personnes qui ont été flashées entre 80 et 90 km/h par un radar automatique depuis que la limitation de vitesse a été abaissée peuvent faire annuler leur amende ».

Les conditions de l’annulation

Attention, l’application de ce principe menant à l’annulation n’est pas systématique :

  • Il faut que le tronçon sur lequel vous avez été flashé soit repassé à 90 km/h…
  • L’annulation ne concerne que « ceux qui ont eu une amende qui leur a valu la perte d’un point de permis, c’est-à-dire des personnes flashées jusqu’à 93 km/h », précise Maître Jean-Baptiste Iosca. Est donc exclu « quelqu’un flashé à 130 km/h au lieu de 80 km/h ».
  • L’amende ne sera pas non plus « automatiquement » annulée : il faut que l’automobiliste verbalisé fasse une démarche d’annulation ou de déclassement de l’amende.
  • Enfin, si vous l’avez déjà réglée… il est trop tard. Vous ne pourrez obtenir ni son remboursement ni la récupération du point enlevé de votre permis.

Partager

Adhérez à la FNI

Ne laissez pas les autres décider à votre place : rejoignez la Fédération Nationale des Infirmiers !

Déjà adhérent(e) ?

Trouvez le syndicat FNI le plus proche


Publicité

Les services de la FNI

Publicité

Le service juridique

Le service juridique de la FNI répond de façon personnalisé à vos questions juridiques et propose des consultations juridiques par téléphone.

Service juridique

La Hotline Cotation Nomenclature

Interrogez les experts nomenclature pour vous aider dans vos difficultés de cotation d’actes

Je contacte la hotline

La Hotline FNI Compta

Interrogez nos experts pour toute question comptable, sociale et fiscale.

Je contacte la hotline

CORONAVIRUS COVID-19

Publicité

Guide des formations Afcopil 2022