Attention aux ventes « one shot » en location financière !

Certaines infirmières libérales, commerçants, artisans, et autres professions médicales et paramédicales (ostéopathes, orthophonistes, etc) sont depuis quelques temps victimes de pratiques commerciales trompeuses. Ne signez pas !

Comment ça se passe ?
Un commercial vous propose une prestation telle que la réalisation d’un site Internet, la mise en place d’un DAE (Défibrillateur Automatique Externe), la mise en place d’une télésurveillance, etc…

Au moment de signer, on vous présente un contrat dit tripartite entre vous (le client), le prestataire qui commercialise le service et une société de financement.
Le plus souvent ce sont des contrats LLD (Location Longue Durée) sans option d’achat et signés à l’issue d’un seul rendez-vous dans votre cabinet ou chez vous, d’où le terme vente « one shot » (« one shot » : une seule fois, en anglais).

Ces contrats sont souvent de plusieurs années, par exemple 4 ans.
À la fin du contrat de 4 ans vous aurez payé le bien bien souvent 3, 4 ou 10 fois son prix réel… sans en détenir la propriété !

Par exemple, selon les agences web, une location de site web coûte entre 200 € HT et 400 € HT par mois sur 48 mois. En n’hésitant pas à ajouter des options illégales vis à vis de notre Code de Déontologie comme l’achat de mots clefs sur Google pour passer devant les autres.

Certaines victimes se sont vues payer jusqu’à 5 000 € un défibrillateur sans jamais en devenir propriétaire !

Seule une procédure au tribunal permet éventuellement de se débarrasser de ces contrats.

Les sociétés de financement et leurs partenaires financiers dénient le droit de rétractation, soit en omettant volontairement d’inclure le bon de rétractation obligatoire, soit en voulant restreindre ce droit par des clauses abusives.

Soyez très vigilants et ne signez jamais un contrat le jour même, le cas échéant passez par le service juridique de la FNI pour prendre conseil (cliquez ici pour la page du service juridique de la FNI).

Un collectif regroupant les indépendants victimes des crédits appelés « location financière en vente one shot » s’est d’ailleurs créé : COLLECTIF ANTI LOCATION FINANCIÈRE (CALF) collectif.antilocfin@gmail.com

Pour continuer sur le même sujet : article de la FNI sur les arnaques aux défibrillateurs.