Bénéficiez d’une protection juridique inégalée

Pour vous proposer une véritable protection qui inclut une offre de RCP et une protection juridique, la FNI s’est associée avec la MACSF, 1er assureur du corps de santé français. Résultat : une offre unique en termes de protection, de garanties mais aussi de prix.

Explications:
Chaque IDEL doit souscrire une RCP (responsabilité civile professionnelle), ça, vous le savez déjà et vous en avez une. Mais aujourd’hui, cela ne suffit pas. Il est fortement recommandé de l’assortir d’une assurance complémentaire de protection juridique. Celle-ci assure la défense de vos intérêts et l’indemnisation des victimes lors de la survenance d’un litige dans le cadre de votre activité professionnelle d’infirmier(e) libéral(e) mais aussi dans le cadre de vos litiges non professionnels selon la nature du contrat mis en œuvre. Elle prend en charge les frais de procédure ou vous fournit des services en cas de différend ou de litige. Une très bonne assurance de protection juridique coûte cher, très cher, et pour cela nombre d’IDEL sont peu ou mal assurés.

La FNI a tissé un partenariat spécifique avec la MACSF pour vous proposer une offre couplée de RCP et d’assurance de protection juridique haut de gamme qui vous apporte un très haut niveau de garantie pour un prix négocié et bénéficiant « à titre exceptionnel » d’une réduction de 10% accordée à TOUS les adhérents de la FNI. Cela revient à une cotisation annuelle de 142 € TTC, la franchise applicable en cas de dommages matériels étant supprimée. Mais surtout, les niveaux de garantie sont suffisants pour vous défendre devant les tribunaux. Autre avantage de taille, elle garantit aussi les frais liés à l’arbitrage, ce qui est très précieux. Les IDEL travaillant en cabinet de groupe, ce qui est un avantage sur le plan de l’organisation des soins, est parfois le théâtre de conflits. L’arbitrage est alors une solution de choix puisqu’une évolution du droit lui donne la même valeur juridique qu’un jugement en évitant les frais et les délais des tribunaux.

Cette protection juridique inclut encore, pour tous ceux qui ont des activités syndicales, les risques qui y sont liés. Enfin, elle est proposée au tarif de 78,50€ TTC aux nouveaux installés.