CNR : « territorialiser » pour mieux contourner ?

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a tenu un point d’étape du Conseil national de la refondation (CNR) le 12 décembre dernier. Il a prôné à cette occasion « la différenciation et la territorialisation » des solutions. La FNI est réservée sur cette stratégie.

Emmanuel Macron a tenu, le 12 décembre dernier, un point d’étape sur les objectifs du CNR lancé début septembre à Marcoussis (Essonne). Le chef de l’État a ainsi réclamé des objectifs de calendrier et des « résultats concrets ». Pour rappel, le CNR, qui réunit forces politiques, partenaires sociaux, entreprises et associations, doit « bâtir des consensus nationaux » et déboucher sur des textes de loi dans différents champs (« bien vieillir », santé, logement, numérique…). Pour le volet Santé du CNR, la création d’un passeport prévention santé tout au long de la scolarité est le premier projet remonté du terrain qui a été présenté.

Le Président de la République souhaite également que les idées et actions issues des CNR territoriaux alimentent l’échelon national et a affirmé : « On assume la différenciation et la territorialisation », « on inverse la pyramide ».
La FNI ne peut que saluer la parole donnée aux territoires. Donner la parole aux acteurs de terrain est une valeur qui guide notre syndicat depuis sa création. La FNI étant fondée sur le modèle d’une fédération de syndicats départementaux. Nous émettons toutefois des réserves sur les ambitions ainsi portées par le chef de l’État.

Différencier les solutions selon les territoires comporte en effet un risque : celui du contournement des organisations représentatives. Avec cette stratégie, le Gouvernement souhaite-t-il contourner les corps sociaux, dont une majorité s’est montrée très critique vis-à-vis du CNR ? La FNI ne l’espère pas et sera vigilante à la traduction dans les faits de ces annonces. Les syndicats représentatifs doivent rester les interlocuteurs prioritaires du gouvernement. Le CNR santé ne doit pas devenir le CNR des ARS.

De plus, les retours que nous avons des concertations en local du Conseil National de la Refondation (CNR) indiquent que dans ces concertations aucune approche systémique n’est véritablement présente. On peut en effet s’interroger sur l’annonce emblématique réalisée par le Président de la République dernièrement lors d’un déplacement en région sur une concertation locale. Elle illustre, à elle seule, l’absence de vision systémique et l’approche par « mesurettes » à mille lieues des enjeux prégnants. Si la santé sexuelle des jeunes est importante, et la mise à disposition de préservatifs gratuits opportune, est-ce un dispositif comme celui-là qui sauvera le système ?

 

Partager

Adhérez à la FNI

Ne laissez pas les autres décider à votre place : rejoignez la Fédération Nationale des Infirmiers !

Déjà adhérent(e) ?

Trouvez le syndicat FNI le plus proche


Publicité

Les services de la FNI

Publicité

Le service juridique

Le service juridique de la FNI répond de façon personnalisé à vos questions juridiques et propose des consultations juridiques par téléphone.

Service juridique

La Hotline Cotation Nomenclature

Interrogez les experts nomenclature pour vous aider dans vos difficultés de cotation d’actes

Je contacte la hotline

La Hotline FNI Compta

Interrogez nos experts pour toute question comptable, sociale et fiscale.

Je contacte la hotline

CORONAVIRUS COVID-19

Publicité

Guide des formations Afcopil

Recherche