« De chaque instant », le quotidien des étudiants en soins infirmiers porté au grand écran

Coïncidence, le cinéma s’intéresse aux soignants et montre la réalité de leur métier en s’attachant à leur parcours de formation. Le film de Thomas Litli « Première année », arrivé cette semaine dans les salles, retrace le parcours de deux étudiants en médecine tandis qu’un autre film, sorti au début de l’été et toujours à l’affiche, aborde le quotidien des étudiants en soins infirmiers. Son titre, « De chaque instant », montre comment les futurs infirmières et infirmiers sont propulsés sur le terrain, dans les services hospitaliers, pour se confronter à la réalité du soin.

Thomas Philibert, son réalisateur, a voulu, avec ce film réalisé sans aucun commentaire en situation réelle sous la forme d’un documentaire, illustrer les difficultés et les joies des infirmiers face à des situations souvent délicates et psychologiquement éprouvantes. Le réalisateur, qui a suivi pendant plusieurs mois le parcours des élèves infirmiers, a récemment déclaré dans une interview sur Europe 1 que le métier d’infirmier nécessitait « beaucoup de cran ». Au passage, il regrette que « le prestige » ne soit attribué qu’aux seuls médecins alors que les infirmières sont souvent méprisées et malmenées.

Le réalisateur, qui évoque les lourdes responsabilités et l’engagement des infirmières, souligne la nécessité de prendre soin d’elles. « Il va falloir que l’on soigne nos soignants ! » a-t-il prévenu, car « ce qu’ils font est fragile et difficile ».

La FNI vous recommande de voir ce documentaire attachant et émouvant qui rend un bel hommage à la profession.
Voir la bande annonce du film : https://www.youtube.com/watch?v=ow7EZZOwXoc

Découvrir ce que le réalisateur Nicolas Philbert a dit à Nikos Aliagas sur les infirmières : https://www.youtube.com/watch?v=mKJjLfdTPuM

Laisser un commentaire

Commenter avec Facebook