Développement de la RRAC : une opportunité à saisir pour la profession

La Réhabilitation Rapide Après Chirurgie RRAC ouvre des opportunités de décloisonnement ville/hôpital avec des perspectives de développement d’activité pour les infirmières libérales.

La RRAC est une approche de prise en charge globale du patient en péri opératoire qui vise au rétablissement rapide des capacités physiques et psychiques antérieures et donc à réduire significativement la mortalité et la morbidité. Elle a aussi pour conséquence in fine de réduire les durées d’hospitalisations et de transférer de l’activité vers les professionnels de la ville.

Certains principes de la réhabilitation rapide sont communs à toutes les interventions chirurgicales et à tous les types de patients. Les éléments clés de la réhabilitation rapide sont l’information et l’éducation pré opératoire, l’équilibre hydrique péri opératoire, l’optimisation de l’analgésie, la ré alimentation précoce et la mobilisation rapide.

Les infirmières libérales auront à prendre en charge un nombre croissant de patients concernés par ces nouveaux programmes.

Les trois phases pré, per et post chirurgicales vont contraindre tous les acteurs de santé impliqués dans ces parcours ou programmes à communiquer, à échanger de l’information entre professionnels de santé, mais également entre établissements et médecine de ville.

Alors plus que de contraindre les professionnels à échanger, à s’impliquer dans de véritables parcours de soins dont le patient est acteur, la RRAC est une opportunité pour renforcer la place incontournable des infirmières et infirmiers libéraux dans le système de soins pour peu que notre profession s’empare et s’implique dans ces nouvelles formes de prises en charge.

Par effet rebond, le concept de la RRAC va structurer, de manière beaucoup plus formelle, les relations partenariales entre la ville et l’hôpital.

Programme de réhabilitation rapide après chirurgie