Édouard Philippe, grand témoin de la crise sanitaire

Edouard-Philippe-grand-temoin-crise-sanitaire

L’ancien Premier ministre Édouard Philippe (mai 2017 – Juillet 2020) était l’invité politique et le grand témoin du 68e congrès de la FNI. Il s’est notamment prononcé en faveur de plus d’autonomie pour les IDEL et est revenu sur près de deux années de crise sanitaire.

« Malgré la lassitude devant un jour sans fin, nous serons encore et toujours là pour affronter la 5e vague. Mais aujourd’hui il nous faut plus que des applaudissements ». Le ton du 68e congrès de la FNI était donné par son président Daniel Guillerm en ouverture de l’événement, le mercredi 8 décembre. Ce dernier avait convié l’ancien locataire de Matignon, Édouard Philippe, pour la première séquence du congrès.

Bien que prudent dans ses propos en raison des procédures judiciaires en cours à son encontre dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire, l’ancien Premier ministre d’Emmanuel Macron a livré devant les quelques 200 cadres de la FNI présents, un regard personnel sur la crise. De l’arrivée de l’épidémie en Europe en janvier 2020 à la campagne de vaccination, en passant par l’ambiance d’alors en conseil des ministres ou encore l’explosion de l’épidémie en Italie du Nord, Édouard Philippe n’a pas omis de souligner aussi « les échecs collectifs qui ont été les nôtres, dans lequel les responsables politiques ont leur part mais aussi responsables médicaux, cette incapacité à structurer un débat public, scientifique et médical de qualité ».

L’ancien Premier ministre a par ailleurs salué l’engagement des infirmiers, « une profession dont le taux d’activité a le moins baissé en mars et avril 2020. Peu de professions ont eu un niveau d’engagement aussi élevé ». Le président de la FNI a ainsi plaidé pour « davantage d’autonomie » pour la profession, ce à quoi Édouard Philippe ne s’est pas opposé : « le système de santé a intérêt collectivement à ce qu’il y ait une montée en compétences et en responsabilités des infirmiers ». Enfin, l’ex-locataire de Matignon s’est exprimé sur la vaccination, se disant « à titre personnel » favorable à la vaccination obligatoire des adultes. En nuançant toutefois : « Je me méfie des idées dont la mise en œuvre n’est pas si simple. Est-ce que la vaccination obligatoire serait facilement techniquement faisable ? Et comment le refus serait-il sanctionné ? ».

Les pastilles vidéo de l’intervention d’Edouard Philippe sont en ligne sur la page Facebook de la FNI :
https://www.facebook.com/fni.fr/videos/

Partager

Adhérez à la FNI

Ne laissez pas les autres décider à votre place : rejoignez la Fédération Nationale des Infirmiers !

Déjà adhérent(e) ?

Trouvez le syndicat FNI le plus proche


Les services de la FNI

Le service juridique

Le service juridique de la FNI répond de façon personnalisé à vos questions juridiques et propose des consultations juridiques par téléphone.

Service juridique

La Hotline Cotation Nomenclature

Interrogez les experts nomenclature pour vous aider dans vos difficultés de cotation d’actes

Je contacte la hotline

La Hotline FNI Compta

Interrogez nos experts pour toute question comptable, sociale et fiscale.

Je contacte la hotline

Publicité

Guide des formations Afcopil 2022