La FNI ouvre son congrès à l’ensemble des Idels même non adhérents

Si les élections présidentielles se suivent et se ressemblent, ce ne sera pas le cas du 63ème congrès de la Fédération Nationale des Infirmiers. Sur inscription les infirmières libérales non-adhérentes pourront désormais participer aux 2èmes et 3èmes journées des congrès. Si la FNI a pour habitude de s’inviter dans les débats d’idées tels que par exemple les élections présidentielles, elle n’hésite pas non plus à oser inviter elle-même les professionnels infirmiers libéraux non adhérent à sa fédération pour rendre le débat encore plus riche.

Cela faisait longtemps que la FNI souhaitait ouvrir son congrès à toute la profession. La montée en puissance de l’activité des réseaux sociaux suite aux problèmes récurrents de l’ HAD, SSIAD, etc. et le contexte politique des présidentielle, lui a paru être le bon moment pour le faire.
Dans un 1er temps il apparaît légitime à la FNI de laisser les infirmières libérales, qui viennent à plusieurs reprises de manifester dans la rue, venir rencontrer physiquement les responsables fédéraux et départementaux comme elles le demandent via les réseaux sociaux. Dans un 2ème temps, pourquoi ne pas profiter d’un congrès ayant comme vocation à faire prendre en considération les propositions des infirmières libérales, pour qu’elles puissent aussi exprimer leurs craintes et leurs attentes face aux responsables des différents partis politiques qui seront présents lors de ce 63ème grand rassemblement annuel ? Dans un 3ème temps, la FNI est visionnaire, réfléchie, innove, propose, ose souvent avant les autres et fait ce qu’elle dit sous les critiques avant qu’on ne dise qu’elle avait raison. Voilà donc un bel exemple que ce 63ème congrès, pour que les non-adhérents puissent saisir le sérieux des réflexions et des travaux de la Fédération Nationale des Infirmiers. De bons moments de rencontres se profilent, tant sur la richesse humaine que sur celle des débats, le tout ne l’oublions pas, avec des temps dédiés à la convivialité.

 prg-adh    prg-nadh

bi-adh    bi-nadh