Hausse du prix des carburants : ça suffit !!!

Alors que de nombreux Français rejoignent le mouvement des « gilets jaunes », la FNI dénonce les effets de la hausse des prix à la pompe pour les IDEL et réclame des mesures compensatoires.

La flambée des prix du carburant n’est pas sans impact sur les IDEL. Avec des indemnités kilométriques dont le montant reste figé, les infirmières et infirmiers libéraux en sont de leur poche. La FNI avait réclamé, sans que le Gouvernement ne prenne la peine d’y répondre, que les IDEL – dont l’exercice au domicile des patients impose de nombreux déplacements –, bénéficient des mêmes exonérations de taxes sur les carburants que certains professionnels du transport et les taxis. Il s’agit d’une demande légitime et de bon sens.

Aussi, si des aides spécifiques, destinées à compenser la hausse des prix du carburant, étaient envisagées en direction des particuliers pour leurs déplacements professionnels quotidiens, la FNI juge indispensable qu’elles soient étendues aux IDEL.

Si chacun peut comprendre les nécessités de la transition écologique derrière laquelle s’abrite le Gouvernement pour justifier le fait qu’il ne cesse d’augmenter les taxes sur le carburant, en revanche, la FNI ne comprend pas pourquoi cela devrait se faire sur le dos d’une profession de soin indispensable au maintien à domicile des patients, et qui en aucun cas – contrairement à d’autres – pourrait répercuter cette hausse sur les tarifs de ses prestations.