Idels visés par la Cour des comptes, l’Assurance maladie à la rescousse des professionnels

La parution mi-septembre du rapport de la Cour des comptes qui stigmatise les Idels a fait réagir l’Assurance maladie par la voix de Pierre Fender, Directeur du service de lutte contre les fraudes de la caisse nationale. Dans « Le Parisien », ce dernier appelle à ne pas faire « d’amalgames », estimant que « la grande majorité » des professionnels « sont honnêtes ». Il précise cependant que certains départements font l’objet d’une surveillance spécifique de part la densité de professionnels particulièrement forte sur ces territoires. C’est le cas notamment de la Martinique, des Bouches-du-Rhône ou de certains départements d’Ile-de-France….

De là à considérer  que l’Assurance maladie se sent, elle aussi, singulièrement visée par ce rapport, il n’y a qu’un pas que nous laisserons allègrement au lecteur le soin de franchir…

De même, interrogée sur France Info, Marisol Touraine a expliqué  qu’ « à partir du moment où on va moins à l’hôpital et qu’on améliore la prise en charge à domicile, il est normal qu’il y ait une augmentation  des actes par les kinés et les infirmiers ».

Le rapport à charge contre notre profession est un peu écorné, il n’en demeure pas moins que la FNI restera vigilante sur toutes les mesures qui feront suite à ce rapport.