Les infirmières libérales se dotent d’un label Qualité

La Fédération Nationale des Infirmiers (FNI), qui représente la première profession de santé libérale en France, lance officiellement QUAL’IDEL la charte qualité des infirmières libérales. C’est un pari qui n’est pas si audacieux qu’il n’y paraît. Les infirmières libérales sont largement engagées dans toutes les dimensions de la qualité telle que la définit la Haute Autorité de Santé : soins accessibles, sûrs, efficients, équitables, associant le patient… L’accueil, les soins relationnels, la continuité des soins 7j/7, l’absence de dépassement d’honoraires ou encore l’accessibilité sur le territoire sont autant de réalités tangibles auxquelles se référer.

Sauf que jusqu’à présent, cet engagement n’était pas formalisé donc peu reconnu. La réalisation inédite d’un référentiel des pratiques élaboré par les professionnels eux-mêmes, des infirmières libérales en exercice, constitue une base suffisamment solide à cette démarche qualité sans avoir besoin d’y ajouter aucune contrainte supplémentaire.

Attachée à maintenir les IDEL au rang de premiers offreurs de soins en ambulatoires, la FNI a entrepris l’année dernière l’élaboration de cette charte qualité afin qu’elle leur permette de rester la 2ème profession préférée des Français (après les pompiers) et de résister face à l’écrasante volonté politique d’imposer la généralisation de l’hospitalisation à domicile. Pour cela, il lui faut absolument lutter contre cette image « d’une offre de soins éclatée et illisible », pour reprendre les termes encore utilisés par l’Institut Montaigne dans son rapport de juin dernier pour réanimer le système de santé. Celui-là même qui reconnaît fort bien que la France consacre trop d’argent à l’hôpital : 39 % des dépenses annuelles contre 29 % en moyenne dans l’OCDE.

UNE RÉPONSE CONCRÈTE À DES ENJEUX RÉELS

Destinée à devenir très rapidement un label, dès 2017, cette charte Qualité a vocation à fédérer l’ensemble de la profession pour la rendre plus visible, la faire reconnaître comme un offreur de soins aussi légitime que l’hôpital ainsi qu’à soutenir l’amélioration continue de la qualité des soins prodigués. Par ailleurs, il n’y avait aucune raison à ce que les usagers de santé ne soient pas informés de ce que les IDEL mettent en œuvre pour garantir la sécurité et la qualité de leurs soins ni interrogés quant à leur satisfaction ce qui en fait partie intégrante.

UN PROCESS DÉJÀ FAMILIER

Les infirmières libérales sont déjà engagées, aux côtés des laboratoires de biologie médicale puisque, depuis 5 ans déjà, elles ont largement adapté leurs modalités de réalisation des prélèvements pour permettre aux laboratoires de préparer leur accréditation obligatoire et se sont de fait engagées dans un processus qualité.

UN DÉMARRAGE DÈS LE MOIS DE SEPTEMBRE

Dès le 8 septembre se tiendra en Franche-Comté la première réunion d’information et de formation à la démarche QUAL’IDEL. Elle sera suivie de 34 dates réparties dans toutes les régions y compris les plus éloignées de la métropole. Ces rencontres sont ouvertes aux infirmières libérales qu’elles soient adhérentes ou non à un syndicat. Cette démarche sera portée par l’organisme AFCOPIL en charge de la formation continue qui accompagnera au plus près les infirmières libérales dans leur adhésion notamment en leur offrant l’accès à une base de supports directement utilisables dans l’exercice (livret d’accueil, fiche évaluation de plaies…).

QUAL’IDEL UNE MARQUE DE CONFIANCE POUR UNE INFIRMIÈRE DE FAMILLE

Dès 2017, les infirmières libérales qui se seront engagées et qui auront satisfait à l’obligation annuelle d’auto évaluation pourront afficher dans leur cabinet le label QUALI’DEL. La FNI en assurera la communication et la promotion au niveau national. Elle ne doute pas que si la profession s’en empare collectivement, il permettra de soutenir la reconnaissance du rôle pivot de l’infirmière libérale en première ligne auprès des patients et de renforcer le concept d’infirmière de famille.

La création de cette charte n’est qu’un début. Elle sera sujette à modifications dans le temps pour accompagner l’évolution des missions des infirmières libérales, de leur convention et des exigences réglementaires.

EN RÉSUMÉ, les infirmières libérales se dotent d’un outil QUAL’IDEL pour lutter à armes égales avec les structures bien que ces dernières n’hésitent pas à faire usage de concurrence déloyale (détournement de patients, critères d’inclusion litigieux…).

Il y a un an le Figaro titrait « labelliser l’agriculture, le seul moyen de la sauver », aujourd’hui nous pourrions dire « labelliser les soins de ville, le seul moyen de les faire survivre à la loi de santé ».

Attention, pour bénéficier de l’indemnisation DPC, inscrivez-vous avant le 25 septembre en suivant le lien http://afcopil.eventbrite.com

Partager

Adhérez à la FNI

Ne laissez pas les autres décider à votre place : rejoignez la Fédération Nationale des Infirmiers !

Déjà adhérent(e) ?

Trouvez le syndicat FNI le plus proche


Les services de la FNI

Le service juridique

Le service juridique de la FNI répond de façon personnalisé à vos questions juridiques et propose des consultations juridiques par téléphone.

Service juridique

La Hotline Cotation Nomenclature

Interrogez les experts nomenclature pour vous aider dans vos difficultés de cotation d’actes

Je contacte la hotline

La Hotline FNI Compta

Interrogez nos experts pour toute question comptable, sociale et fiscale.

Je contacte la hotline

Publicité

Guide des formations Afcopil 2022