Les infirmiers seront-ils les médecins de demain ?

En pleine campagne électorale et alors que les candidats sont interpellés sur le rôle des infirmières, voilà une étude qui apporte la preuve scientifique que les infirmières sont une vraie solution à la pénurie médicale : lorsqu’on leur en donne la possibilité, elles prescrivent aussi bien que les médecins.Dans de nombreux pays, les infirmiers bénéficient de compétences élargies en matière de prescription de médicaments. Cette autonomie vise à faciliter l’accès aux soins des populations lorsqu’il y a pénu­rie de méde­cins ou que le far­deau des mala­dies pèse lour­de­ment sur le sys­tème de santé. Si en France, nous sommes en retard sur ce partage de compétences entre médecins et infirmiers, nous apprenons grâce à une revue étude Cochrane compilant 46 études internationales que les infirmiers font aussi bien que les médecins lorsqu’on leur confie des responsabilités de prescription.

Voilà une étude qui devrait faire du bruit. Et que toutes les infirmières libérales feraient bien d’avoir en tête et de communiquer autour d’elles. Oui, vous faites aussi bien que les médecins lorsque vous prenez en charge des patients chroniques. La revue Cochrane prouve que les infirmiers sont capables de prescrire des médicaments pour traiter des problèmes de santé très divers en obtenant des résultats comparables à ceux des médecins. La plupart des études portent sur la prise en charge des pathologies chroniques et mieux encore, concernent une pratique de ville. Les indicateurs suivis portent sur le contrôle du diabète, de l’hypertension ou encore l’observance du traitement et la qualité de vie des patients.

Conclusion : il n’y aucune raison scientifique qui s’opposerait à une prescription par les IDEL de médicaments dans la gestion des maladies chroniques. A fortiori une adaptation des doses sur protocoles, comme la FNI l’exige depuis dix ans, s’impose de plus en plus comme une solution aux déserts médicaux et aux multiples défis auxquels est confronté le système de santé.

La notion de partage de compétences entre les professions médicales et la profession infirmière ne devait plus être un sujet tabou. Au micro de la radio RTL, le docteur Michel Cymes, présentateur star sur France Télévision, n’hésite pas à interpeller à ce sujet le candidat François Fillon qui reconnaît au passage avoir fait l’erreur de créer les Agences régionales de Santé. Mais le docteur Cymes va plus loin allant jusqu’à lui demander si les médecins de demain dans les zones rurales ne seront pas les infirmières ? Retrouvez la réponse du candidat Fillon sur le lien suivant
http://www.rtl.fr/actu/bien-etre/francois-fillon-il-faut-qu-on-debureaucratise-le-systeme-de-sante-7787868869