Information Covid-19 MAJ 06 avril 2020 17:47

 

MISE EN PLACE D’UNE ADRESSE MAIL DÉDIÉE POUR POSER VOS QUESTIONS
covid-idel@fni.fr

JUSTIFICATIF DE DÉPLACEMENT PROFESSIONNEL

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum.
Le justificatif de déplacement professionnel est téléchargeable ou peut être rédigée sur papier libre.

Certains déplacement professionnels pourront être justifiés par d’autres documents comme les cartes professionnelles qui seront à présenter lors de contrôles. Sont concernés les professions de santé, les sapeurs pompiers ou encore la police.

Nous avons été alerté par des infirmières que les forces de l’ordre n’acceptaient pas les cartes professionnels dans certains territoires. Nous avons informé le ministère ce jour, qui nous confirme que la CPS fait office d’attestation.

Des instructions ont été données aux forces de l’ordre dans ce sens.

LIGNES DIRECTRICES PROVISOIRES

Durée de validité d’une prescription de soins infirmiers expirée (Version au 01 avril 2020)
Les IDEL peuvent poursuivre dans les conditions prévues par la prescription initiale, certains soins jusqu’au 15 avril 2020.

Prise en charge en ville par les professionnels de santé des patients symptomatiques en phase épidémique de Covid-19 (Version au 19 mars 2020)

Suivi des patients COVID-19 par un infirmier à domicile en phase épidémique (Annexe 4 de la version du 19 mars 2020)

Soins à domicile pour les patients présumés infectés par le nouveau coronavirus (virus de la COVID-19) qui présente des symptômes bénins, et prise en charge des contacts.

Prise en charge d’un patient suspect Covid-19 en médecine de ville – Arbre décisionnel (16/03/2020)

Conseils sur le port du masque dans les espaces collectifs, lors des soins à domicile et dans les établissements de santé dans le cadre de la flambée due au coronavirus (2019-nCoV)

Guide méthodologique : Préparation à la phase épidémique de Covid-19 (16/03/2020)

INFORMATIONS EXERCICE LIBÉRAL

Position de la Fédération Nationale des Infirmiers sur la création des Centres Ambulatoires Dédiés (Version au 27 mars 2020)

Les installations de centre ambulatoire dédiés (CAD) doivent se faire avec des consignes claires comprenant des modalités en termes de processus. La montée en charge de ces modèles d’organisations spécifiques ne doit pas se faire de façon trop hétérogène sur le territoire. Seule la mise en œuvre dans des conditions encadrées peut éviter qu’ils deviennent un facteur de contamination des patients et des soignants.

Professionnels de santé libéraux exposés au coronavirus : prise en charge des IJ (Version au 25 mars 2020)

Dans le cadre de l’épidémie de coronavirus, l’Assurance prend en charge, de manière dérogatoire, les indemnités journalières pour l’ensemble des professionnels de santé libéraux s’ils sont amenés à interrompre leur activité professionnelle, selon des modalités alignées sur celles appliquées aux salariés et travailleurs indépendants.

La procédure à suivre varie selon la situation amenant le professionnel de santé à interrompre son activité professionnelle

Les indemnités seront versées pour la durée de l’arrêt à hauteur de 72 euros par jour pour les professions paramédicales.

Professionnels de santé dont le diagnostic d’infection à Covid-19 a été posé cliniquement ou biologiquement

Comme pour tout patient, un arrêt de travail peut être établi par un médecin (arrêt de travail prescrit pour eux-mêmes par les médecins le cas échéant). Cet arrêt de travail est ensuite adressé à l’Assurance Maladie (soit par le médecin prescripteur de manière dématérialisée via ameli.pro, soit par le patient par courrier postal). Les indemnités journalières seront ensuite versées pour la durée de l’arrêt de travail prescrit.

Professionnels de santé dont le confinement à domicile est recommandé

Dans un avis rendu le 14 mars dernier, le Haut Conseil de la santé publique a recommandé le confinement à domicile des femmes enceintes dans leur 3e trimestre de grossesse ainsi que des personnes atteintes de certaines pathologies (liste établie par le Haut Conseil).

Afin d’alléger la charge pour les cabinets médicaux en ville très sollicités et de permettre le confinement immédiat d’un maximum de ces patients, un téléservice dédié, declare.ameli.fr, a été mis en place par l’Assurance Maladie. Il permet aux femmes enceintes dans leur 3e trimestre de grossesse ainsi qu’aux assurés admis en ALD au titre d’une des pathologies listées par le Haut Conseil de la santé publique de pouvoir demander en ligne à être placés en arrêt de travail. Le service médical de l’Assurance Maladie procède au contrôle de la situation du demandeur et peut ainsi lui délivrer un arrêt de travail. Les indemnités journalières peuvent ensuite être versées pour la durée de l’arrêt de travail prescrit

L’arrêt peut être déclaré de manière rétroactive (possibilité de déclarer un arrêt initié depuis le 13 mars 2020)

Les professionnels de santé qui souffrent d’une des pathologies listées mais ne sont pas reconnus en ALD pour celle-ci sont invités à consulter un médecin pour qu’il établisse, si besoin, un arrêt de travail (prescription pour eux-mêmes par les médecins le cas échéant). Cet arrêt de travail est ensuite adressé à l’Assurance Maladie (soit par le médecin prescripteur de manière dématérialisée via ameli.pro, soit par le patient par courrier postal). Les indemnités journalières seront ensuite versées pour la durée de l’arrêt de travail prescrit.

Le site declare.ameli.fr sera très prochainement adapté pour permettre aux professionnels de santé d’utiliser cet outil de demande d’arrêt de travail soit quand leur état de santé justifie qu’ils soient préventivement confinés à leur domicile, soit quand ils doivent garder leur enfant.

A partir de l’ouverture du site declare.ameli.fr aux PS, il ne sera donc plus nécessaire d’appeler la plateforme téléphonique 09 72 72 21 12 (numéro non surtaxé, service gratuit et prix de l’appel) pour pouvoir formuler une demande d’indemnisation d’arrêt de travail dans ce cadre. Les professionnels de santé symptomatiques ou malades du Covid-19 devront être arrêtés, comme le reste de la population, sur prescription d’un arrêt de travail par un médecin.

Garde des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire

 

SITES UTILES

Afin d’être sûr de la qualité et de la pertinence des informations nous vous conseillons de consulter les sites suivants :

 

FICHES D’INFORMATION et DE SUIVI

Affiche gestes barrières

Consignes d’orientation pour toute personne se présentant en consultation

Consignes d’utilisation des masques issus du stock État par les professionnels de santé

Auto-surveillance : Recommandations suivi de la température

Exemple de consignes à donner aux patients pris en charge à domicile

Tout savoir sur le juste port de masque

 

LA FEDERATION NATIONALE DES INFIRMIERS DANS LES MEDIAS