Le rapport “périmètres métiers des professions de santé” est publié : Quelles recommandations pour les IDE ?

La commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale a publié ce jour le rapport de la mission d’information « Professions de santé : quelles évolutions pour les périmètres d’activité, les protocoles de coopération et les pratiques avancées ? » Décryptage…

Le rapport fait un état des lieux de l’organisation actuelle des professions de santé et conclut que cette organisation est, insatisfaisante.au vue des enjeux comme le vieillissement de la population ou encore les dynamiques démographiques. Ainsi le rapport incite sur la nécessité d’une réforme de l’organisation des professions de santé.
Le rapport souligne les différents dispositifs mis en place pour faire face à ces problématiques et conclut à leur insuffisance. Trois dispositifs sont listés : la pratique avancée, l’exercice coordonné et les protocoles de coopération, avec pour objectif de libérer du temps médical, de faciliter l’accès aux soins mais également de mieux reconnaître le rôle aujourd’hui joué par les professions paramédicales.

Cyrille Isaac Sibille, auteur du rapport, propose d’actionner quatre leviers : le renforcement des compétences socle des professions paramédicales, la montée individuelle en compétences, la création de nouvelles spécialités, l’accès à la pratique avancée.

Il définit lui-même cette stratégie comme la stratégie de l’escalier.

Le député propose également de faire du numérique un outil utile pour améliorer la collaboration entre les professionnels de santé en :

  • Rendant effectif l’accès de tous les professionnels de santé au dossier médical partagé avec le consentement du patient en s’assurant que les organismes de tutelle mettent en place et financent un référentiel d’interopérabilité obligatoire, opposable aux éditeurs de logiciel ;
  • Incitant les professionnels à recourir à la télé-expertise, récemment ouverte aux professions paramédicales.

Afin d’améliorer l’organisation de la filière du soin, le député Cyrille Isaac Sibille, propose de :

  • Renforcer les compétences socles des infirmiers et des aides-soignants
  • Permettre à des aides-soignants de travailler sous statut libéral, et non salarié, au sein de cabinets d’infirmiers libéraux et sous la responsabilité de ces infirmiers, ce qui engendrera une pleine coopération entre aides-soignants et infirmiers dans le secteur libéral.

Sur ce point spécifique des clarifications étaient nécessaires, la FNI a interpellé Cyrille Isaac Sibille qui lui a répondu par courrier le 15 juillet dernier.

 

Adhérez à la FNI

Ne laissez pas les autres décider à votre place : rejoignez la Fédération Nationale des Infirmiers !

Déjà adhérent(e) ?

Toutes les INFORMATIONS Coronavirus – Mise à jour : 14 septembre 2021 (16:00)

Les services de la FNI

Le service juridique

Le service juridique de la FNI répond de façon personnalisé à vos questions juridiques

Je pose ma question

La Hotline Cotation Nomenclature

Interrogez les experts nomenclature pour vous aider dans vos difficultés de cotation d’actes

Je contacte la hotline

Trouvez le syndicat FNI le plus proche


Trouvez votre formation sur le site AFCOPIL

Recensement des IDEL suspecté(e)s ou atteint(e)s de l’infection Covid-19

Recensement des IDEL volontaires pour prêter main forte aux EHPAD

Adhérez à la FNI

Ne laissez pas les autres décider à votre place !

J’adhère

Formation Insuffisance cardiaque et BPCO

L’AFCOPIL et la Société Française de cardiologie vous proposent une formation DPC validante.

Plus d’infos

Téléchargez le Guide des formations Afcopil 2020