les IDEL, atouts majeurs de la nouvelle stratégie de dépistage ?

L’arrêté paru ce jour permet le remboursement des tests antigéniques : Les tests antigéniques rapides viennent s’ajouter à la palette des outils de lutte contre la pandémie. Les médecins, les IDEL et les pharmaciens sont habilités à réaliser ces tests antigéniques, dans cette nouvelle étape, les IDEL sont les mieux armés pour assumer des tests antigéniques de masse. Pourquoi ?

La stratégie de tests antigéniques vise à accélérer le dépistage selon l’adage “tester, tracer, isoler”. A l’aune de l’arrêté paru ce jour, la Fédération Nationale des Infirmiers a mis à jour son guide pratique des tests antigéniques.

L’AFCOPIL met également à disposition une video e-learning qui reprend les conditions et les implications de la réalisation de ces tests. 

Les IDEL, un atout dans la stratégie : Pourquoi ?

La continuité des soins a petit à petit induit une organisation des IDEL en cabinets pluri praticiens (plusieurs IDEL collaborent dans le même cabinet) qui bien souvent mutualisent leur patientèle.

Cet usage dans l’organisation est un atout précieux pour dégager des plages de permanences dédiées ou des tournées spécifiques mutualisées dans les cabinets infirmiers. Les conditions de réalisation des tests antigéniques (prélèvement puis les 15 à 30 mn d’attente des résultats) induisent une organisation à plusieurs praticiens pour être économiquement viable.

Le maillage territorial que les IDEL opèrent est un atout supplémentaire dans cette stratégie. Il n’y a pas de déserts infirmiers en France et dans les territoires d’Outre-mer.

L’expérience des organisations souples mises en place lors de la première vague par les IDEL en relation avec les mairies et les collectivités territoriales ont fait leurs preuves.

Là où il n’y a pas de CPTS, là où les centres Covid n’ont pas été mobilisés, les IDEL ont su faire preuve d’initiatives pour prendre en charge, dans des organisations souples, les patients atteints ou suspectés.

L’arrêté du 26 Octobre 2020 publié ce jour permet le remboursement de ces tests, la possibilité de réaliser la totalité du test dans des lieux hors exercice habituel des professionnels et la possibilité de travailler en inter professionnalité.

Lors d’une visio-conférence hier après-midi, le ministre de la santé a confirmé que les problèmes liés à l’application orthodoxe du code de déontologie par l’ordre des infirmiers étaient en passe d’être résolus :en clair,  la problématique liée à l’exercice forain est en passe d’être résolue !

De même au cours de cette visio conférence, le ministre a confirmé la prorogation des 4 mesures dérogatoires destinées aux IDEL qui devaient s’arrêter le 30/10/20 à savoir :

  • Le suivi des patients Covid à domicile (AMI 5,8).
  • Le dépistage par RT PCR à domicile (AMI 4,2) au cabinet ou collectif (AMI 3,1).
  • L’autorisation d’effectuer des soins à domicile sans mention spécifique sur l’ordonnance.
  • La dérogation au professionnel de santé le plus proche.

Adhérez à la FNI

Ne laissez pas les autres décider à votre place : rejoignez la Fédération Nationale des Infirmiers !

Déjà adhérent(e) ?

Toutes les INFORMATIONS Coronavirus – Mise à jour : 03 décembre 2020 (14:30)

Participez au 67ème congrès de la FNI

Le service juridique

Le service juridique de la FNI répond de façon personnalisé à vos questions juridiques

Je pose ma question

La Hotline Cotation Nomenclature

Interrogez les experts nomenclature pour vous aider dans vos difficultés de cotation d’actes

Je contacte la hotline

Trouvez le syndicat FNI le plus proche


Trouvez votre formation sur le site AFCOPIL