Les IDEL ont permis le maintien de la dynamique des soins de ville en 2020

Les IDEL ont permis le maintien de la dynamique des soins de ville en 2020

Si la croissance des dépenses de santé a globalement fléchi en 2020 à cause de la crise sanitaire, la dynamique des soins infirmiers, elle, a progressé de 7,2% reflétant ainsi la forte implication de la profession pour assurer la continuité des soins des patients en pleine crise pandémique.

La crise sanitaire a globalement ralenti la Consommation de soins et de biens médicaux (CSBM) en 2020. Un rapport rendu le 15 septembre par la Drees (institut statistique du ministère de la Santé) indique en effet que la CSBM n’a augmenté que de 0,4 % entre 2019 et 2020, soit la plus faible progression depuis les années 50. La part des soins de ville a diminué d’1,3 pt, montrant ainsi l’impact des baisses d’activité de certains cabinets libéraux lors du premier confinement. Cependant, les soins infirmiers figurent parmi les secteurs qui ont contribué à la croissance de la CSBM en 2020. Avec une consommation de soins infirmiers de 7,2% (11,3 milliards d’euros) en 2020, l’activité a été peu touchée par les mesures de restriction sanitaire, contrairement à d’autres activités libérales comme les chirurgiens-dentistes, les médecins libéraux ou les cliniques privées…

Ainsi, les soins infirmiers représentaient 5,4% de la CSBM en 2020. Cette évolution positive s’observe depuis plusieurs années (+4,6 % en moyenne entre 2011 et 2019) du fait du vieillissement de la population et de la forte demande de soins à domicile liée au virage ambulatoire. En 2020, elle fut aussi portée par les revalorisations d’actes accordées dans le cadre des avenants conventionnels numéro 5 et 6 d’une part, et d’autre part, par la demande de prélèvements nasopharyngés sur la deuxième partie de l’année. De ce fait, les infirmiers libéraux n’ont eu que très peu recours au dispositif d’aide compensatoire de perte d’activité (Dipa) mis en place pendant la crise pour les professionnels libéraux en difficulté (42 millions d’euros pour le Dipa infirmiers en 2020). Ces chiffres démontrent une nouvelle fois que la profession infirmière a largement contribué à la continuité des soins libéraux tout au long de la crise sanitaire, alors que de nombreuses activités étaient à l’arrêt. Les prises en charge à domicile des patients atteints de la Covid-19 ont aussi permis de désencombrer les services hospitaliers débordés, là encore grâce aux IDEL.

Ces statistiques montrent que le besoin en soins infirmiers de ville est croissant, dopé par l’augmentation des demandes de prises en charge à domicile en particulier auprès de patients âgés et dépendants, et que les infirmiers libéraux sont et seront des acteurs majeurs de cette évolution démographique et du virage ambulatoire.

 

Adhérez à la FNI

Ne laissez pas les autres décider à votre place : rejoignez la Fédération Nationale des Infirmiers !

Déjà adhérent(e) ?

Trouvez le syndicat FNI le plus proche


Toutes les INFORMATIONS Coronavirus – Mise à jour : 14 septembre 2021 (16:00)

Les services de la FNI

Le service juridique

Le service juridique de la FNI répond de façon personnalisé à vos questions juridiques et propose des consultations juridiques par téléphone.

Contacter le service juridique

La Hotline Cotation Nomenclature

Interrogez les experts nomenclature pour vous aider dans vos difficultés de cotation d’actes

Je contacte la hotline

Trouvez votre formation sur le site AFCOPIL

Téléchargez le Guide des formations Afcopil 2021

View of an Open Magazine and Cover Mockup