Mai 2021: Les IDEL plus que jamais sur le pont !

Les consignes gouvernementales sont claires, le mois de mai doit amplifier la campagne vaccinale en dépit des facteurs ralentissants. Les débuts poussifs de la vaccination à domicile par les IDEL ne doivent pas cacher l’immense implication de la profession dans cette campagne de vaccination. Explications !

Les doses sont là, leurs livraisons s’amplifient, mais les jours fériés que compte le mois de mai risquent de peser sur la dynamique de vaccination dans un contexte d’allègement des restrictions de déplacement.

3 chiffres au 7 mai dernier retiennent notre attention : 9 millions, 50% et 33%.

  • 9 millions, c’est le nombre de personnes de plus de 55 ans qui n’ont reçu aucune injection.
  • 50% c’est le taux des personnes éligibles qui ont reçu une première dose
  • 33% c’est le taux de personnes éligibles dans la tranche d’âge 55-59 ans (hors professionnels de santé) qui a reçu une première dose.

Le gouvernement a mis en place cette semaine une opération qui vise à amplifier la vaccination. Plusieurs mesures concrètes sont proposées :

  • Dans les centres de vaccination, les horaires sont prolongés le soir et élargis les week-end.
  • La cible vaccinale est également élargie aux 50-54 ans.
    Depuis le 12 mai, les personnes hors cible peuvent prendre des créneaux de RDV laissé libre la veille.
  • Élargissement des effecteurs en centre (Sapeurs Pompiers, masseurs Kinésithérapeutes, sécurité civile..).
  • Rémunération majorée (Dim et jour fériés) pour les professionnels impliqués en centre de vaccination les soirs après 20h et sur toutes les plages horaires du 13 au 16 mai.

La vaccination à domicile victime des affres de l’Astrazeneca :

Pourvus seulement en vaccin Astrazeneca, les IDEL se heurtent à la défiance soulevée par ce vaccin. De nombreuses remontées nous indiquent des refus de vaccination et une posture attentiste de patients âgés à domicile ou de leur famille qui attendent un accès à un vaccin ARN messager.

Si on couple à cela l’entrée en autonomie plus tardive des IDEL dans la campagne, nous avons là les principaux ingrédients qui expliquent que seuls 16% des doses commandées par les IDEL ont été réalisées au 7 mai.

Il convient absolument de dispenser les doses disponibles que vous avez en votre possession avant de passer d’autres commandes.

Nous avons un travail important de pédagogie auprès de la population à réaliser. Pour rappel, les risques d’événements indésirables graves liés au vaccin Astrazeneca pour la population âgée que nous maintenons à domicile ne sont pas plus importants que pour les vaccins à ARN messager.
La FNI a tout de même fait savoir par communiqué de presse que les IDEL souhaitent disposer dans leur panoplie d’un vaccin à ARN messager.

Le ministère va déployer une campagne de communication qui vise à restaurer la confiance des Français dans les vaccins.
Cette Campagne inclura des spots audio visuels, des affichages ciblés et des panneaux indiquant l’évolution des injections dans chaque région.

Adhérez à la FNI

Ne laissez pas les autres décider à votre place : rejoignez la Fédération Nationale des Infirmiers !

Déjà adhérent(e) ?

Toutes les INFORMATIONS Coronavirus – Mise à jour : 03 juin 2021 (14:30)

Les services de la FNI

Le service juridique

Le service juridique de la FNI répond de façon personnalisé à vos questions juridiques

Je pose ma question

La Hotline Cotation Nomenclature

Interrogez les experts nomenclature pour vous aider dans vos difficultés de cotation d’actes

Je contacte la hotline

Trouvez le syndicat FNI le plus proche


Trouvez votre formation sur le site AFCOPIL