Masques : comment l’Etat se décharge… sur vous

L’État, qui avait organisé la distribution des masques (le plus souvent au compte-gouttes) en direction des professionnels des secteurs sanitaire et médico-social, va fermer le robinet… sans même attendre la fin de la pandémie ! À partir du 28 septembre, il faudra se débrouiller.

« La fin du dispositif de distribution de ces équipements par Santé publique France est programmée en semaine 40 (du 28 septembre au 4 octobre) » indiquait une alerte diffusée le 31 juillet par le canal « DGS-Urgent ». La nouvelle est tombée lors du chassé-croisé estival entre juillettistes et aoûtiens. Comme si la Direction générale de la Santé (DGS) voulait faire son coup en douce…

Les professionnels de santé sont invités à s’organiser pour être « en capacité de s’approvisionner de manière autonome à partir du 5 octobre ». Mais ce n’est pas tout, il vous faudra en même temps constituer votre propre stock de sécurité de masques chirurgicaux, de masques FFP2 et autres EPI nécessaires à la prise en charge de patients Covid (gants, blouses, charlottes, tabliers, lunettes) correspondant à 3 semaines de consommation en temps de crise épidémique.

Changement de doctrine

En 2018, le ministère de la Santé avait décidé de ne plus avoir de stock massif de masques, reportant les logiques d’approvisionnement sur les acteurs du système de santé et les entreprises. Mais il avait oublié d’en informer les soignants libéraux, comme l’a révélé la commission d’enquête parlementaire sur la gestion de la crise Covid. Cette fois-ci au moins les choses sont claires. Mais contrairement à 2018, le stock national sera reconstitué. Le ministre de la Santé a d’ailleurs confirmé, le 27 août, qu’il devrait atteindre le seuil d’un milliard fin septembre et compter par la suite deux milliards de masques (1,8 milliard de masques chirurgicaux, 200 millions de masques FFP2) correspondant à dix semaines de crise. Pour les EPI hors masques, un stock mensuel national a été constitué pour effectuer les prélèvements et tests biologiques spécifiques Covid et pour la prise en charge des patients Covid en ville.

Pénurie mondiale de gants

Au moment où l’approvisionnement reste difficile pour certains équipements comme les gants chirurgicaux, l’arrêt des approvisionnements d’EPI par l’État aurait pu être mieux préparé et – c’est la moindre des choses – concerté avec la profession. Car, cerise sur le gâteau, la plateforme d’approvisionnement en équipements de protection individuels (EPI) prévue par la direction générale de la santé afin « d’assurer la transition du modèle d’approvisionnement » sera réservée aux seuls établissements ! Encore une fois, l’hospitalo-centrisme prévaut !

Concernant les gants chirurgicaux pour lesquels il y a une pénurie mondiale, le ministre de la Santé a commandé en juillet 400 millions de paires qui “arrivent progressivement”.

Alors, quelles sont les solutions pour s’approvisionner ? Vous pouvez vous adresser à vos fournisseurs habituels de matériels médicaux ou recourir à la plateforme des indépendants. L’Union nationale des entreprises de proximité (U2P), dont la Fédération nationale des infirmiers (FNI) est membre à travers l’Union nationale des professions libérales (UNAPL), a créé une plateforme qui permet en quelques clics d’acheter tous les équipements de protection individuels (EPI). Réalisé en partenariat avec un grossiste français, celle-ci est accessible sur www.proxiprotection.fr. Les commandes d’EPI passées sur le site sont livrées en 48 h dans toute la France.

Adhérez à la FNI

Ne laissez pas les autres décider à votre place : rejoignez la Fédération Nationale des Infirmiers !

Déjà adhérent(e) ?

Le service juridique

Le service juridique de la FNI répond de façon personnalisé à vos questions juridiques

Je pose ma question

La Hotline Cotation Nomenclature

Interrogez les experts nomenclature pour vous aider dans vos difficultés de cotation d’actes

Je contacte la hotline

Trouvez le syndicat FNI le plus proche


Formations e-learning gratuite NGAP Covid-19

Toutes les INFORMATIONS Coronavirus – Mise à jour : 30 juillet 2020 (16:04)

Recensement des IDEL volontaires pour prêter main forte aux EHPAD

Formation Insuffisance cardiaque et BPCO

L’AFCOPIL et la Société Française de cardiologie vous proposent une formation DPC validante.

Plus d’infos

Trouvez votre formation sur le site AFCOPIL