Négociations de l’Accord Conventionnel Interprofessionnel : c’est parti !

C’est le 16 janvier dernier que les négociations sur le financement des communautés professionnelles territoriales de santé se sont ouvertes. Enjeux majeurs du plan santé 2022 et de la prochaine réforme, les CPTS semblent générer autant d’inquiétude que d’espoir chez les professionnels de santé.

C’est donc autour de la même table que les syndicats représentatifs de toutes les professions de santé et la CNAM se sont réunis le 16 janvier. L’objectif de cette négociation est de poser rapidement un cadre conventionnel sur ces formes émergentes d’organisation territoriale des soins.

Les CPTS n’auront pas vocation à financer les soins, elles financeront des modalités d’organisation de ces soins à l’échelle des territoires sur la base d’éléments socles comme l’accès aux soins et la prise en charge des soins non programmés.

En introduction, Nicolas Revel, Directeur Général de la CNAM s’est voulu rassurant en précisant que les mesures à négocier devront intégrer une certaine forme de « plasticité ».
Toutefois, il a immédiatement souligné que les acteurs de la négociation allaient à avoir à » inventer des méthodes et des chemins ».

Six à sept réunions seront nécessaires d’ici fin avril pour conclure un éventuel accord. La FNI, comme la fédération des praticiens de santé (FFPS) sera vigilante pour ne pas réduire cette négociation à un dialogue syndicat de médecins/ CNAM.

La prochaine réunion est programmée le 30 janvier. Affaire à suivre !