NOUVEAU : Un N° Vert de soutien psychologique pour les soignants

Alors que la profession est attaquée de toutes parts, par l’HAD qui détourne les patients, par le ministère de la santé qui veut céder les compétences infirmières à d’autres professions… par certains patients eux-mêmes qui font preuve de comportements agressifs, un marasme s’est installé dans la profession. Rejoindre le syndicat FNI a d’autant plus de sens en cette période pour se faire aider, trouver du soutien, du support collectif et donner plus de forces à nos représentants.

Mais dans certains cas, la situation professionnelle vient s’ajouter à des difficultés dans la vie personnelle et des infirmières sont parfois à bout. Dans ces cas-là, il est important de savoir et de faire savoir autour de vous qu’il existe depuis fin novembre un numéro d’appel ouvert à tous les soignants en souffrance. Que trouver une écoute professionnelle et une orientation est une première réponse en situation de crise. Cette plateforme est accessible 24h/24 en composant le numéro vert 0805 23 23 36.

Jusqu’à présent, il existait des initiatives mais plutôt régionales. En particulier, les URPS d’Île-de-France dont l’URPS infirmier portée par la FNI s’étaient associées pour mettre sur pied un dispositif d’écoute et de soutien psychologique destiné à tous les professionnels de santé menacés par l’épuisement professionnel.

Désormais, une plateforme nationale répond aux urgences liées à la vulnérabilité. Il s’agit d’un dispositif national, interprofessionnel, indépendant et tenu au secret médical, offrant écoute psychologique, aide et orientation.

Cela dit, il est évident que l’on ne peut pas se satisfaire collectivement qu’un professionnel de santé sur deux se sente concerné ou menacé par le burnout*. Aussi, la FNI s’attelle-t-elle aux sujets de fond que sont l’HAD, la protection des actes infirmiers, la défense de l’exercice libéral pour

* Enquête « Souffrances des professionnels de santé » réalisée pour le CNPS en novembre 2015.