On a testé pour vous : la Peugeot iOn

Le courant passe-t-il entre la Peugeot iOn et son pilote Julien Grizzetti, infirmier libéral en Île-de-France ? Au-delà du geste pour la planète et des incitations fiscales qu’en est-il pour mes finances personnelles ? Le temps d’une tournée, nous avons suivi le jeune IDEL au volant de la petite citadine 100 % électrique.

Fluidité et silence

Au volant de la iOn 100 % électrique depuis plusieurs jours, il fait un premier constat sans appel : « Je me sens moins fatigué ». A cela, plusieurs raisons : « la conduite de ce véhicule, équipée d’une boîte de vitesses automatique, est particulièrement douce. Du fait de l’absence de passage de vitesses, il n’y a ni à-coup, ni vibration. Et l’assise est vraiment bonne. Lorsque l’on passe plusieurs heures au volant chaque jour, le corps sent la différence. » Pour l’infirmier, un autre élément-clé participe de cette conduite plus sereine et plus confortable : l’absence de bruit. Le niveau sonore extérieur se limite au bruit de roulement des pneumatiques.

Un stationnement facilité

D’un patient à l’autre, il n’y a parfois que quelques kilomètres à effectuer. Mais chaque déplacement suppose de trouver une place où stationner le temps du soin « La iOn a ceci d’avantageux qu’elle n’est pas large. On se faufile un peu partout. » Les mensurations idéales de la iOn – 3,48 mètres de long et 1,47 mètre de large – en font un véhicule particulièrement agile : « c’est parfait pour se stationner »

Ces petits plus qui font la différence

Son petit format n’enlève toutefois rien à ses grandes capacités. « Son architecture haute est un atout indéniable, rapporte l’infirmier. D’abord parce qu’elle assure une bonne visibilité. Ensuite parce que je monte et descends de mon véhicule une trentaine de fois au cours d’une matinée et qu’elle est suffisamment haute pour que je n’aie pas à fournir un effort en sortant du véhicule »

Un gain de temps évident

La tournée du jour est bouclée avec un peu d’avance. Retour au cabinet. « Je suis convaincu de l’utilité d’un tel véhicule électrique pour nos professions, conclut-il. Au-delà du confort de travail qu’elle apporte, il n’y a pas à se soucier de la dimension mécanique. Avec l’électrique, plus de vidange, pas besoin de vérifier le filtre à huile, etc. Pas d’entretien ni de pièces à changer. Un vrai gain de temps ! Et pas besoin de se préoccuper d’une éventuelle pénurie d’essence car la capacité des batteries est largement suffisante pour une tournée urbaine. »

Une recharge sans « prise de tête »

Question primordiale : combien de kilomètres peut-on parcourir avec une batterie pleine ? « Entre 100 et 150 kilomètres. C’est largement suffisant pour mes déplacements professionnels quotidiens en ville », assure Julien Grizzetti. La iOn est équipée d’une batterie garantie huit ans et pour 100 000 kilomètres sans effet mémoire. Autrement dit, il est possible de la recharger avant qu’elle ne soit totalement déchargée sans qu’il n’y ait aucun impact sur la durée de vie de la batterie.

Consommation

Entre 1,50 et 2 euros aux 100 kilomètres : c’est le montant de la facture énergétique de la Peugeot iOn et ce, quel que soit le mode de recharge utilisé.

Pour un professionnel se lancer dans l’utilisation d’un véhicule électrique c’est entrer dans un domaine aux multiples inconnues, prix, aide fiscale, autonomie, confort  …  Seul responsable de son compte de résultats il n’a pas le droit à l’erreur d’autant plus que la voiture est pour lui un outil de travail indispensable.

Qu’en est-il pour mes finances personnelles ?

Calculette en main pour éclairer ce choix de manière rationnelle, notre expert comptable s’est rapproché d’utilisateurs pour voir comment cela se passait sur le terrain. Les résultats étaient très différents selon les situations. De là l’idée lui est venue de concevoir un simulateur permettant de décider dans quels cas le choix d’une voiture électrique était avantageux. Ce simulateur, nous avons fait le choix avec la FNI de le mettre à disposition sur le site www.vitemacompta.fr.

Vous pourrez y rentrer vos données, le comparateur vous indiquera en € ce qu’un véhicule de référence aurait coûté et celui du véhicule électrique envisagé. Attention, ce n’est qu’un  outil d’aide à la décision. Faites-vous conseiller par votre expert-comptable avant la décision finale.

Voir un bilan comparé standard (gain annuel 3 385€) en cliquant ici