Où est le matériel de protection pour les infirmiers libéraux ?

Le gouvernement nous a expliqué que nous sommes en guerre et nous avons rapidement compris que nous allions faire partie des soldats envoyés au front. Mais pour se battre, nous avons besoin d’armes que l’Etat doit nous fournir : ces armes, ce sont d’abord les masques de protection. Ils nous permettent de nous protéger, de protéger nos patients et nos proches. Chronique d’une guerre sans munitions.

Le président de la République l’a désormais reconnu ce lundi 13 avril. : la France n’était « à l’évidence pas assez préparée » à la crise. Le chef de l’Etat a déploré « des failles » concernant les équipements comme les masques.

Masques périmés, élastiques inutilisables, matériaux dégradés : les réseaux sociaux nous ont montré les ratés des stocks distribués aux soignants libéraux qui arrivent dans les pharmacies au compte goutte (quand ils arrivent..). Signe d’une gestion de la pénurie.

Combien d’entre-nous ont été contaminés faute de protections suffisantes ? Avons nous contaminé nos amis ? Nos proches ? Nous savons déjà que de nombreux soignants ont payé le prix de leur vie dans ce combat. Qui est responsable ? L’Etat.

Emmanuel Macron a expliqué qu’il y a eu « des insuffisances comme dans tous les pays du monde, nous avons manqué de blouses, de gants, de gel hydroalcoolique, nous n’avons pas pu distribuer autant de masques que nous l’aurions voulu » indiquant des « ratés » dont il faudra « tirer toutes les conséquences en temps voulu ».

Effectivement, il faudra chercher les responsabilités, nombreuses, au sein de la « technostructure » de l’Etat. Mais aujourd’hui la lutte contre le Covid continue et la Fédération et ses élus seront présents lorsque l’Etat devra faire le lourd bilan de ses manquements.

La pénurie va durer ! Daniel Guillerm, Président de la FNI, alerte les professionnels sur le fait que cette pénurie va s’inscrire dans le temps. Cf vidéo

Comment les infirmiers libéraux se sont organisés face à la pénurie de masques et d’Équipement de Protection Individuelle (EPI)?

Sur le front, les IDEL n’ont pas attendu que l’Etat équipe ses « soldats » : nombreux sont les consoeurs et confrères qui se sont organisés localement :

  • Mise en relation locale avec d’autres cabinets pour créer un planning de tournées spécifiques ;
  • Création de « tournées Covid »pour séparer les patients « sains » des patients Covid ;
  • Récupération de masques, combinaisons de protection et charlottes auprès des entreprises locales et des municipalités ;
  • Mise en relation avec les Maires qui ont mis à disposition des locaux (pour se changer / se doucher…) et des véhicules spécifiques pour les IDEL.

Au coeur de cette « guerre », nous tenons ici à rappeler l’esprit combatif, de résilience, d’adaptabilité et d’innovation que nous avons su mettre en oeuvre face aux difficultés posées par cette crise. Sachons en être fiers et le rappeler à ceux qui nous gouvernent !

Partager

Adhérez à la FNI

Ne laissez pas les autres décider à votre place : rejoignez la Fédération Nationale des Infirmiers !

Déjà adhérent(e) ?

Trouvez le syndicat FNI le plus proche


Publicité

Les services de la FNI

Publicité

Le service juridique

Le service juridique de la FNI répond de façon personnalisé à vos questions juridiques et propose des consultations juridiques par téléphone.

Service juridique

La Hotline Cotation Nomenclature

Interrogez les experts nomenclature pour vous aider dans vos difficultés de cotation d’actes

Je contacte la hotline

La Hotline FNI Compta

Interrogez nos experts pour toute question comptable, sociale et fiscale.

Je contacte la hotline

CORONAVIRUS COVID-19

Publicité

Guide des formations Afcopil 2022