Bienvenue sur le site de la FNI

PLATEFORME PRÉSIDENTIELLE 2022

HAD : retour à la dégressivité des actes à partir du 1er février 2016

L’HAD (Hospitalisation à domicile) mutualiste de Franche-Comté vient d’annoncer que désormais, les actes des Idels ne seront plus payés à taux plein, mais selon le principe de la dégressivité. Cela fait suite à la dénonciation par la FNEHAD de l’accord cadre de 2008 (instituant le paiement à taux plein des actes) et à la mise en place d’un observatoire auquel participe le SNIIL, observatoire chargé d’accompagner et de gérer la mise en œuvre de la dégressivité voulue par la présidente de la FNEHAD. Sans opposition ferme et unanime des syndicats infirmiers, il est presque naturel que l’HAD souhaite tirer parti de la situation. Ainsi, l’HAD mutualiste de France-Comté décide de façon unilatérale que vos rémunérations seront établies dès le 1er février prochain sur la base de la nomenclature générale des actes et donc, de leur dégressivité, et, qu’en outre, les majorations liées à la coordination des soins (MCI) ne seront pas facturantes. Elle se dit en recherche d’un accord régional et s’est rapprochée à cette fin non pas des syndicats infirmiers mais de l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) infirmiers fort heureusement présidée par la FNI. Celle-ci refuse catégoriquement de signer un accord régional sous prétexte qu’elle représente la

Lire la suite

Politique vaccinale : rien au sujet des Idels et des décisions remises à plus tard

Le plan d’action pour la rénovation de la politique vaccinale présenté par la ministre de la Santé le 12 janvier est surtout un plan d’attentisme. Les questions sensibles telles que la remise en question de la distinction entre vaccinations obligatoires et recommandées ou encore la participation des pharmaciens sont remises à la discrétion d’un grand débat public qui se tiendra en 4 temps tout au long de cette année sous la direction d’un comité d’orientation présidé par le professeur d’immunologie pédiatrique Alain Fischer. Quant à savoir si les infirmières verront leur rôle renforcé en matière de vaccination, la réponse est NON. En affichage, les Idels sont mentionnés parmi les professionnels qu’il faut davantage associer à la politique vaccinale aux côtés des médecins généralistes et des pharmaciens. La ministre a bien pris grand soin de vous citer. Irréprochable, donc ? Sauf qu’elle confond implication et information. Une seule proposition s’y rapporte, c’est l’organisation deux fois par trimestre d’une réunion sous l’égide de la Direction générale de la santé (DGS) avec les représentants des professionnels de santé et leurs ordres afin de répondre à vos besoins d’information et entendre nos propositions. C’est mieux que rien, me direz-vous ? Mettons carte sur table.

Lire la suite

Un avis médical à 295€ !

Santé is business ! Depuis le 1er décembre, tout patient peut obtenir un deuxième avis médical en moins de 7 jours en prenant contact avec le site web Deuxiemeavis.fr. Cette plateforme permet de solliciter à distance des “experts“ en leur envoyant un dossier numérisé et ainsi recevoir un deuxième avis sur un premier diagnostic posé par un médecin généraliste ou spécialiste. La réponse est assurée sur un ensemble de 180 pathologies, dont les cancers, l’asthme, la dégénérescence maculaire liée à l’âge, le syndrome du canal carpien, l’arthrose… entre 48 heures et 7 jours. Il vous en coûtera la modique somme de …. 295€. Mais le meilleur est à venir. Alors que le gouvernement veut afficher d’un coté qu’il garantit des soins de qualité à tous les Français, y compris ceux qui ont les plus bas revenus, de l’autre il cautionne une innovation particulièrement discriminatoire, puisque deuxièmeavis.fr a signé un contact avec l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France. Finalement, il semblerait que les concepteurs du site aient convaincu des mutuelles/complémentaires de rembourser cette consultation virtuelle et qu’il s’agisse là de son modèle économique. Pour Claude Rambaud, présidente du Lien (association d’aide aux victimes d’infections nosocomiales), vice-présidente du CISS (Collectif interassociatif sur la

Lire la suite

La loi se durcit pour les adhérents des AGA

La loi de finance 2015, obligerait les AGA à effectuer un contrôle fiscal des pièces justificatives de leurs adhérents. Cette loi va donc complexifier les démarches comptables des IDELS qui vont devoir fournir les éléments à leurs comptables, puis à nouveau, pour les pièces contrôlées, à leur AGA. La FNI, soucieuse des intérêts de la profession, rappelle qu’il est possible d’éviter cet empilement de formalités en optant pour la solution FNI Compta et le VISA FISCAL tout en bénéficiant de l’avantage fiscal des 25%. Les libéraux étant considérés par l’administration comme des fraudeurs a priori, le projet de loi de finances rectificative pour 2015 introduit en effet la notion de contrôle fiscal systématique pour tous les professionnels de santé adhérents d’une organisation de gestion agréée. Ainsi, il entend transformer les organismes de gestion agréé en instances au service du contrôle fiscal des professions libérales, remplaçant le contrôle de cohérence par l’« Examen Périodique de Sincérité » (EPS).  L’union nationale des professions libérales dont la FNI est membre fondateur, dénonce cette manœuvre inacceptable du Gouvernement, qui manifeste à nouveau la volonté de stigmatiser les professions libérales, en entretenant à leur égard un état de suspicion permanent.

Lire la suite

Idels, une légitimité renforcée pour signaler les actes de maltraitance

De nouvelles dispositions législatives permettent de mettre fin au paradoxe vous demandant de signaler tout acte de maltraitance aux autorités compétentes d’une part (article 434-3 du code pénal) et vous imposant de respecter le secret professionnel d’autre part (article 226-13 du code pénal). Deux modifications intervenues au mois de novembre dans le code pénal clarifient la procédure de signalement des situations de maltraitance par les professionnels de santé1. D’une part, il est fait mention écrite que le signalement relève du médecin ou, de tout professionnel de santé ce qui donne une légitimité solide aux infirmiers pour donner l’alerte lorsqu’ils observent des situations de maltraitance. D’autre part, le code pénal autorise, dans cette situation précise, la levée du secret professionnel. Ne sera pas poursuivi pour atteinte au secret professionnel tout infirmier, médecin, etc. qui porte à la connaissance du procureur de la République un signalement de violences physiques, sexuelles ou psychiques. L’article précise que l’accord de la victime n’est pas nécessaire lorsque celle-ci est un mineur ou une personne qui n’est pas en mesure de se protéger en raison de son âge ou de son incapacité physique ou psychique. 1 LOI n° 2015-1402 du 5 novembre 2015 tendant à clarifier la

Lire la suite

Un système de prélèvement sanguin sans piqûre

La branche santé du géant américain Google, Life Sciences, a obtenu en décembre, la validation d’un brevet déposé en 2014 et qui apporte une réponse définitive à la peur et à la douleur des aiguilles. Il s’agit d’un dispositif de prélèvement sanguin. Plutôt que de planter une aiguille dans le corps du patient pour récupérer un peu de son sang, le dispositif utilise le principe de la capillarité. il fonctionne par l’envoi de gaz sous pression dans un tube contenant des microparticules capables de percer la peau. Le sang est ensuite aspiré par pression négative. Il pourrait particulièrement trouver une application à destination des patients diabétiques pour le contrôle de la glycémie. Reste à savoir si ce brevet, un autre dans l’escarcelle des dispositifs médicaux déposés par la firme californienne, restera dans les cartons ou sera concrétisé dans les prochaines années. Une chose est sûre, c’est un sujet qui intéresse spécifiquement Google puisqu’un prototype de lentilles mesurant le taux de glucose dans les larmes a déjà été mis au point.

Lire la suite

Dernières places pour le 62ème Congrès de la FNI. Demandez le programme!

Alors que la loi de modernisation du système de santé a été votée le 17 décembre dernier traduisant une idéologie qui écarte complètement les libéraux de santé du système de soins, la FNI veut montrer qu’il existe des solutions alternatives beaucoup plus performantes que le modèle unique des maisons de santé sur le modèle des SISA (société interprofessionnel de soins ambulatoires). Tout au long de la journée thématique du 20 janvier, la FNI vous propose son lab santé. Elle fera le point sur les innovations organisationnelles et technologiques qui se mettent en œuvre sur le terrain par les infirmières libérales dans l’objectif de capitaliser ces expériences et les mettre à disposition de tous. Elle ouvrira également des réflexions sur les projets en cours susceptibles de permettre aux infirmières libérales de continuer à être demain, des acteurs majeurs de la qualité et de l’efficience du système de santé, au plus proche des patients et dans le respect de leur indépendance financière et professionnelle. – innovations organisationnelles : regroupements alternatifs mais aussi accompagnement libéral du retour à domicile dans le cadre du Prado mais aussi à l’initiative des professionnels (accompagnement du retour à domicile post ambulatoire), ou encore le BSI une innovation

Lire la suite

La FNI vous souhaite une belle année 2016

Des rêves à n’en plus finir et une furieuse envie d’en réaliser quelques uns. 2016 sera l’année de promulgation des Décrets et arrêtés et circulaires qui mettront en musique les mesures contenues dans la loi de santé. Aujourd’hui, même si l’on ne peut qu’être déçu de la vision médico-centrée qui se dégage de cette loi, la profession doit prendre conscience qu’elle peut transformer les entraves en carburant, qu’elle peut opter pour un esprit volontariste plutôt que de se poser en victime. Il existe une autre voie que celle qui se limite à accompagner et promouvoir les décisions de nos tutelles qui sont souvent en totale contradiction avec les aspirations profondes de la profession : la préservation du champ autonome de notre profession et l’indépendance de notre exercice. Les semaines à venir seront l’occasion au travers des programmes proposés par les différents syndicats au scrutin URPS de lever la tête du guidon, de sortir du train train quotidien. En attendant Train-train quotidien, attends moi attends, c’est nouvel an! Pour sortir de la routine, savourez un sourire, un geste, quelqu’un qui vous fait signe. Pour 2016, la FNI, vous souhaite des rêves à n’en plus finir et une furieuse envie d’en réaliser

Lire la suite

Remplaçants : les cartes CPS sont enfin délivrées

Avec assez de temps, tout peut arriver… Vous êtes infirmier libéral remplaçant ? Vous pouvez (cette fois-ci c’est confirmé) obtenir votre carte de professionnel de santé CPS auprès de l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (Asip Santé). La FNI a reçu confirmation de la part de l’ASIP santé qu’elle était bien en mesure de fournir les cartes CPS aux Idels remplaçants depuis la mi-décembre. Annonce avait été faite au mois de mai dernier en commission paritaire nationale que les Idels remplaçants allaient enfin pouvoir bénéficier d’une CPS, une revendication portée par la FNI depuis plus de 25 ans ! La délivrance d’une carte CPS propre aux remplaçants, véritable carte d’identité professionnelle électronique, constitue en soi un véritable progrès, même si ces cartes ne leur donnent pas encore accès à la facturation. Il faut pour cela que l’Assurance maladie ait finalisé un dispositif qui demande de modifier le cahier des charges Sesam-Vitale. Le dispositif permettant aux remplacés de déclarer en ligne leurs périodes de remplacements et aux remplaçants de facturer avec leur propre carte CPS devrait être opérationnel courant 2016. Il s’agit toutefois d’un premier pas important et un préalable indispensable à la reconnaissance d’un véritable statut et la FNI vous

Lire la suite

Xavier Bertrand : « Je souhaite vous associer à la politique régionale de prévention »

Xavier Bertrand, tout nouveau président de région est venu s’adresser à l’URPS infirmiers  de Picardie présidée par la FNI  deux jours après son élection pour tendre une main aux Idels de la grande région Nord Pas-de-Calais Picardie. Moins de 48 heures après la promulgation des résultats au second tour des régionales qui le consacrent président de la grande région Nord-Pas-de-Calais Picardie, Xavier Bertrand a introduit la 5ème journée de l’Idel de Picardie organisé par l’URPS infirmiers présidée par la FNI. Il a tenu à faire preuve aux Idels de sa considération à leur égard et leur tendre quelques « perches », pour reprendre ses propos. Il veut notamment leur proposer de les impliquer dans la stratégie de prévention que la région se doit d’entreprendre pour quitter la position qu’elle occupe, la plus inquiétante de toutes les régions en matière d’indicateurs de santé. Il s’est également proposé de relayer et d’accompagner les Idels dans les projets qu’ils pourraient porter au sein de la région dans la limite en clarifiant toutefois les limites de son influence et de ses interventions. « Sur ce qui relève de mes compétences, je vous dis oui ou non, sur le rôle d’influence, je réponds présent mais

Lire la suite

DPC : quels sont les thèmes validés pour 2016-2018 ?

Les plaies chroniques, la surveillance du patient sous anticoagulant ou insuffisant cardiaque… autant de compétences infirmières à actualiser, à améliorer qui pourront rentrer dans le cadre du DPC et donc de bénéficier de l’indemnisation pour perte de ressources. Grâce à vos représentants FNI au sein du Haut conseil des professions paramédicales ! Le 8 décembre a été publié l’arrêté fixant les orientations nationales du développement professionnel continu (DPC) de tous les professionnels de santé pour les 3 années à venir. Ces orientations sont importantes puisque seules les formations et programmes qui répondent à ces grandes orientations peuvent prétendre compter pour le DPC. Pour les représentants des professionnels, l’enjeu est de ne pas laisser l’état décider de l’ensemble des thématiques mais de faire des propositions qui soient retenues. S’agissant des Idels, les propositions faites dans le cadre de la commission scientifique du Haut conseil des professions paramédicales (HCPP) ont été acceptées. Il s’agit pour les Idels des 9 orientations suivantes définies comme prioritaires pour la qualité des soins mais ne faisant pas partie des mesures déclinées par la politique nationale de santé : Orientation n°1 : soins infirmiers en santé mentale. Orientation n°2 : prise en charge de la douleur par

Lire la suite

Une journée dans ma vie d’infirmière : Marie-Cécile Barthes

« Soit je suis excessivement fatiguée, soit je vieillis, soit les deux, soit peut-être est-il temps de confier aux IDEL la coordination des cas complexes ? Tout simplement mais trop simplement peut-être et pas assez cher ! » Mon témoignage: Petit focus dans ma patientèle sur  trois patientes âgées de 80 à 90 ans et sur les conditions dans lesquelles l’hôpital me les a « réexpédiées » Mme A, plaie accidentelle sur la jambe survenue l’après-midi, 27 points de sutures aux urgences, retour à domicile…. après minuit ! Retour assuré par le petit-fils car plus d’ambulance, passé minuit, 2 étages à monter, mamie sur les épaules, points qui sautent, retour à la case départ le lendemain, retour à domicile l’après-midi. Mme B, anémiée, sous EPO, et ayant nécessité 3 culots globulaires, retour à domicile à minuit aussi… Mme C, sous Préviscan ®, elle consulte le remplaçant car elle s’inquiète d’avoir la  jambe rouge. Le médecin diminue le Préviscan ®, prescrit du Nifluril ®. La patiente parvient à avoir un rendez-vous avec l’angiologue. Elle est opérée en urgence pour caillot au pli de l’aine, retour à domicile dans la journée. Je la prends en charge pour injection anticoagulants et suites post-opératoires sans aucun élément de

Lire la suite

Adhérez à la FNI

Ne laissez pas les autres décider à votre place : rejoignez la Fédération Nationale des Infirmiers !

Déjà adhérent(e) ?

Trouvez le syndicat FNI le plus proche


Toutes les INFORMATIONS Coronavirus – Mise à jour : 21 janvier 2022 (15:41)

Les services de la FNI

Le service juridique

Le service juridique de la FNI répond de façon personnalisé à vos questions juridiques et propose des consultations juridiques par téléphone.

Contacter le service juridique

La Hotline Cotation Nomenclature

Interrogez les experts nomenclature pour vous aider dans vos difficultés de cotation d’actes

Je contacte la hotline

Trouvez votre formation sur le site AFCOPIL

Guide des formations Afcopil 2022