Bienvenue sur le site de la FNI

PLATEFORME PRÉSIDENTIELLE 2022

Le député Éric Woerth suit une infirmière dans sa tournée

C’est en quelque sorte un épisode de Vis ma vie. Lorsque l’équipe FNI de l’Oise emmenée par Marie-Odile Guillon a eu l’idée d’inviter Éric Woerth à suivre une tournée, elle ne s’attendait pas à ce que le député de l’Oise et ancien ministre réponde positivement. Jusque-là tous les politiques contactés avaient en effet décliné l’offre. Catherine Pinguet, infirmière libérale à Chantilly a donc emmené son député-maire goûter de bon matin à la vraie vie de terrain des Idels. « Il s’est vraiment impliqué. Sa facilité à aller au contact, son attention, ont été très émouvantes » témoigne Catherine Pinguet. De son côté Éric Woerth a si bien joué le jeu, qu’il s’y est pris. Lui qui ne savait pas vraiment à quoi s’attendre a : « finalement découvert qu’au-delà d’une connaissance très variée, la relation humaine est au cœur de ce métier…Respect » constate pour lui son attachée parlementaire sur sa page Facebook. Marie-Odile Guillon l’atteste pour se faire reconnaître, « il faut avant tout faire connaître notre métier ». Pari gagné que la presse locale a largement relayé.

Lire la suite

Accessibilité des cabinets, ne ratez pas la date butoir du 27 septembre !

Les infirmiers libéraux dont le cabinet n’est pas aux normes d’accessibilité aux personnes handicapées ont jusqu’au 27 septembre prochain pour déposer en mairie leur « agenda d’accessibilité programmé » (Ad’ap). Ce document obligatoire décrit les travaux à réaliser, fixe leur calendrier (sous 3 ans) et indique les modalités de financement. Au-delà de cette date butoir, ceux qui n’ont pas remis leur Ad’ap seront passibles de sanctions. Ainsi en a décidé le Parlement qui a définitivement adopté mardi 21 juillet dernier l’Ordonnance gouvernementale relative à la mise en accessibilité des établissements recevant du public (ERP). Les cabinets des infirmiers libéraux sont des ERP (isolés) de 5è catégorie. Petits conseils entre amis Agissez sans délai : septembre verra une arrivée massive de dossiers… Respectez les délais : La loi prévoit que les Idels concernés par la mise aux normes d’accessibilité de leur cabinet qui ne déposent pas un Ad’ap au plus tard le 27 septembre sont passibles d’une sanction de 2 500 euros et de poursuites pénales. La loi de 2005 prévoit aussi des sanctions pénales en cas de non-respect des obligations d’accessibilité (45 000 euros d’amende). Prenez en compte tous les impératifs de la loi : obligation est faite de se déclarer auprès de la préfecture pour indiquer que le cabinet est déjà aux normes ; des

Lire la suite

HAD, le Sniil trahit la profession en bradant le prix des actes !

Le 30 juillet 2015, le Sniil a signé un accord avec la Fédération nationale de l’hospitalisation à domicile (Fnehad) qui brade les actes réalisés par les infirmiers libéraux dans le cadre de l’hospitalisation à domicile (HAD). La FNI avait en 2008 permis de déroger à la dégressivité des tarifs lors des interventions en HAD, en 2015 le Sniil acte son rétablissement. Plus encore, la signature du Sniil supprime aux Idels toute possibilité de coter des majorations pour coordination infirmière (MCI). Alors que la FNI œuvre pour que la coordination soit enfin une compétence reconnue aux infirmières, le Sniil y renonce définitivement pour elles en leur imposant de surcroît un manque à gagner. Avec ce contrat de coopération, seuls les établissements d’HAD pourront en effet se prévaloir de cette mission quand bien même l’infirmière reste tenue de « Signaler en temps réel aux coordinations de l’établissement d’HAD toutes les informations utiles à la bonne prise en charge des malades…». Comble du comble, alors que la FNI s’est battue et a négocié une nouvelle nomenclature des actes de perfusion, le Sniil ruine ces acquis en acceptant l’instauration d’un plafond d’intervention à 120 €/jour. Grâce au Sniil, les structures d’HAD vont pouvoir accélérer leur développement… au détriment des infirmières libérales. Une fois de plus le Sniil marque contre

Lire la suite

Cher syndicat FNI… le petit dernier de la Fédération

C’est dans la bonne humeur et sur une terrasse d’un café de Bourges que les responsables ont, le 2 juillet dernier, fêté la constitution de leur nouveau syndicat FNI du Cher. « L’équipe est dynamique et volontaire », « il fait bon échanger avec eux », se réjouissent Julien Maulde-Robert et Cécile Pinot, leurs parrain et marraine FNI dans ces démarches. L’équipe, c’est plus précisément, Magali Denis qui assure la présidence, Françoise Guelle à la vice-présidence, Xavier Charles au poste de secrétaire général, Stéphanie Bekkouche à celui de trésorière et leurs administratrices : Isabelle Alzat, Ida Mathiot et Valérie Zuzarte. Ils portent haut les valeurs de la FNI et invitent les Idels du Cher à les rejoindre : bienvenue à tous dans la communauté FNI ! Contact : fnidu18@gmail.com

Lire la suite

Les germes mortifères de la loi de santé

Le projet de loi de santé sera bientôt examiné par le Sénat. Le texte inaugure un système de santé totalement hiérarchique et pyramidal qui s’impose à l’ensemble de ses acteurs et les place sous la coupe de l’État. Les médecins ne sont pas les interlocuteurs privilégiés du gouvernement par hasard: ces « pivots » seront les tours de contrôle de l’équipe de proximité. Et ils deviendront le temps venu la vis de sûreté que l’administration ajustera pour réguler le système. Les maisons de santé sont promues « portes d’entrée du parcours de soins » sur le tout territoire. À ce compte-là l’Idel n’a pas besoin d’être reconnue ; elle sera le pion chargé de mettre les mains dans le cambouis pour épauler le médecin-patron. Un doute? Voici quelques extraits du projet. Mais le pire n’est jamais sûr… surtout si avec nous vous vous mobilisez!

Lire la suite

« Le Mouvement Pour la Santé de Tous » appelle le Premier ministre à retirer le projet de loi santé

Paris, le 18 février 2015 – Le « Mouvement Pour la Santé de Tous », le 1er rassemblement de plus d’une quarantaine de syndicats des professionnels de santé et organisations étudiantes, réunis ce mercredi 18 février, pour porter d’une voix commune leur ambition de conduire une vraie réforme pour améliorer la qualité, la continuité et la coordination des soins de tous, dans le cadre conventionnel et non législatif, appelle le Premier Ministre à retirer le projet de loi santé. Retrouvez ci-dessous la motion commune du « Mouvement pour la Santé de Tous ». Les acteurs de terrain soucieux des préoccupations des Français se sont réunis en « unité syndicale » pour créer le 5 février 2015 le « Mouvement Pour la Santé de Tous ». 41 syndicats de professionnels de santé et organisations étudiantes composent aujourd’hui ce mouvement qui ne cessera de grandir. L’ensemble des représentants de ces professionnels de santé en exercice et leurs étudiants ont décidé d’unir leurs forces pour faire écho la colère de leurs mandants. Le projet de loi relatif à la santé, présenté par Madame Marisol Touraine, veut instaurer un système de santé totalement administré par l’état. Il mettrait ainsi fin au pacte de 1945 et au

Lire la suite

Adhérez à la FNI

Ne laissez pas les autres décider à votre place : rejoignez la Fédération Nationale des Infirmiers !

Déjà adhérent(e) ?

Trouvez le syndicat FNI le plus proche


Toutes les INFORMATIONS Coronavirus – Mise à jour : 21 janvier 2022 (15:41)

Les services de la FNI

Le service juridique

Le service juridique de la FNI répond de façon personnalisé à vos questions juridiques et propose des consultations juridiques par téléphone.

Contacter le service juridique

La Hotline Cotation Nomenclature

Interrogez les experts nomenclature pour vous aider dans vos difficultés de cotation d’actes

Je contacte la hotline

Trouvez votre formation sur le site AFCOPIL

Guide des formations Afcopil 2022