Qualité : les infirmières ont un coup d’avance

Au moment où le gouvernement à la recertification et à la qualité, les IDEL ne partirons pas de rien, et c’est tant mieux !

Les ministres de la Santé et de l’Enseignement supérieur ont récemment installé la mission chargée de dessiner les contours de la recertification pour les médecins. Les travaux de cette mission, pilotée par le professeur UZAN, seront ensuite étendus aux autres professions de santé. Mais toutes ne partiront pas de zéro, car certaines d’entre elles ont déjà mis en œuvre des dispositifs visant à labelliser des démarches de qualité.

C’est le cas des infirmiers avec Qual’Idel, développée par la FNI, une démarche reconnue par le Collège infirmier français (CIF). Les masseurs-kinésithérapeutes, sur le même modèle, viennent de développer leur charte qualité Quali’Kiné déployée par le Syndicat national des masseurs- kinésithérapeutes rééducateurs (SNMKR).

Ces atouts permettront aux tutelles de ne pas partir de rien, mais de référentiels métiers élaborés par les professionnels et cela compte lorsqu’on connaît leur capacité à créer des usines à gaz.

Si vous n’êtes pas encore engagé dans une démarche Qual’Idel, c’est le moment de le faire :