Régulation démographique : « la répartition des infirmiers est bien plus satisfaisante »

Alors que la Cour des comptes fait un bilan catastrophique de la répartition démographique des infirmiers libéraux, l’Assurance maladie ne fait pas le même constat, loin s’en faut.
« L’homogénéité de la répartition des infirmiers est désormais bien plus satisfaisante, car les écarts entre bassins de vie se réduisent », a déclaré Dominique Polton, Conseillère auprès du Directeur général de la CNAMTS lors de la journée de rentrée du Centre National des Professions de Santé (CNPS) qui s’est déroulée le 2 octobre dernier à Paris. Une table ronde a réuni les principaux leaders des professions de santé autour d’un débat sur la régulation démographique. Ce débat a été l’occasion pour la FNI de défendre le dispositif conventionnel de régulation démographique des Idels et de mettre en relief les amalgames douteux contenus dans le récent rapport de la Cour des comptes sur ce sujet de la régulation. Ces amalgames tendent à mettre toutes les professions dans le même sac alors que les besoins sont spécifiques à chaque profession.

Dominique Polton a d’ailleurs précisé que son directeur général ne partage pas le constat dressé dans ce rapport. Un plébiscite pour la défense du système conventionnel complètement partagé par la FNI. Basé sur la co-construction, le système conventionnel est pour la FNI, le levier essentiel d’amélioration du système de santé !

Pour en savoir plus : http://www.cnps.fr/content/view/764/137/