Télésanté : la gaffe Amazon !

télésanté

Après seulement trois ans d’activité aux États-Unis, le service de télésanté d’Amazon « Amazon care » va fermer ses portes à la fin de l’année. Une preuve supplémentaire que la santé gérée par les industriels n’est jamais une bonne idée.

Trois ans. C’est le temps qu’aura tenu le service de télésanté du géant du commerce en ligne Amazon avant de fermer boutique. Baptisé « Amazon care », ce service n’était pour l’instant implanté qu’Outre-Atlantique et proposait une offre de télésanté, à destination des entreprises. Selon les dirigeants, Amazon Care « n’est pas une offre assez complète pour les grandes entreprises que [nous] visons et n’aurait pu rencontrer le succès à long terme ». Mais ne nous réjouissons pas trop vite. Amazon n’abandonne pas pour autant ses ambitions dans le secteur de la santé, puisque l’entreprise de Jeff Bezos vient d’acquérir fin juillet, le réseau de soins privé One Medical pour 3,9 milliards de dollars. Le groupe a également lancé en 2020 Amazon pharmacy pour la livraison de médicaments aux États-Unis.

 

Avant qu’Amazon ne tente de développer ce type de services en Europe dans un but purement lucratif – mettant ainsi à mal la sécurité des soins et la traçabilité des parcours – la FNI rappelle l’importance, pour les professionnels libéraux, de se saisir du sujet de la e-santé. C’est pourquoi la FNI fait partie des syndicats signataires de l’avenant 9, signé en juillet dernier avec l’Assurance maladie, et qui favorise l’essor de la e-santé. Cet accord transcrit de manière pérenne dans la convention liant les IDEL à l’Assurance maladie, le recours au télésoin pour des actes déjà à la nomenclature ( séance à domicile, de surveillance clinique et de prévention pour un patient à la suite d’une hospitalisation pour épisode de décompensation d’une insuffisance cardiaque ou d’exacerbation d’une BPCO, acte d’accompagnement à la prise médicamenteuse, surveillance et observation d’un patient insulino-traité) mais aussi l’acte de suivi d’un pansement à distance, le recours à la télé-expertise auprès d’un professionnel médical et la possibilité d’assister une téléconsultation réalisée à la demande de toute profession médicale. La FNI soutient ces innovations et invite chaque IDEL à s’emparer de ces nouvelles prérogatives encadrées, qui contrairement aux services proposés par les industriels, garantissent le respect de la réglementation et la sécurité des soins.

Partager

Adhérez à la FNI

Ne laissez pas les autres décider à votre place : rejoignez la Fédération Nationale des Infirmiers !

Déjà adhérent(e) ?

Trouvez le syndicat FNI le plus proche


Publicité

Les services de la FNI

Publicité

Le service juridique

Le service juridique de la FNI répond de façon personnalisé à vos questions juridiques et propose des consultations juridiques par téléphone.

Service juridique

La Hotline Cotation Nomenclature

Interrogez les experts nomenclature pour vous aider dans vos difficultés de cotation d’actes

Je contacte la hotline

La Hotline FNI Compta

Interrogez nos experts pour toute question comptable, sociale et fiscale.

Je contacte la hotline

CORONAVIRUS COVID-19

Publicité

Guide des formations Afcopil 2022