​​Un début d’année sous le signe de l’Interpro

début d’année sous le signe de l’Interpro

Nouveau bureau à l’UNAPL, démarrage de nouvelles négociations interprofessionnelles avec l’Assurance maladie, projet de loi des Libéraux de santé… Ce premier trimestre 2022 est marqué par l’Interpro. Comment s’y retrouver ? La FNI fait le point.

L’Interpro est définitivement au menu de ce début d’année 2022. La FNI, très attachée au travail en coordination et à l’interprofessionnalité, s’en réjouit. Mais il est parfois difficile pour les professionnels de santé de s’y retrouver dans tous les acronymes et abréviations et la FNI vous propose d’y voir un peu plus clair.
Du côté de l’Union nationale des professions libérales (UNAPL), fédération rassemblant 68 organisations professionnelles des familles de la Santé (dont la FNI est adhérente), du Droit et des Techniques et cadre de vie, un nouveau bureau a été élu pour 3 ans le 9 mars dernier. Le président sortant, Michel Picon, agent d’assurance, est réélu pour un second mandat. Corinne Bourseaud, vice-présidente de la FNI (63), a rejoint le bureau du président Picon et représentera les infirmiers libéraux au sein de l’UNAPL.
Au chapitre des négociations interprofessionnelles, des discussions entre l’Assurance maladie et les organisations professionnelles dont la FNI ont débuté le 23 mars, autour des Équipes de soins coordonnées autour du patient (ESCAP). Le but de cette négociation est d’aboutir à un accord cadre interprofessionnel (Acip) traduisant dans le champ conventionnel la reconnaissance des ESCAP. Pour rappel, les ESCAP sont un concept porté par l’Union nationale des professionnels de santé (UNPS). L’UNPS regroupe des représentants de 23 organisations syndicales de professionnels de santé libéraux représentatives en France et a pour rôle d’émettre des propositions relatives à l’organisation du système de santé français ainsi qu’à tout sujet d’intérêt commun aux professions de santé. C’est grâce à l’UNPS que les organisations comme la FNI négocient avec l’Assurance maladie les accords ACIP. Les ESCAP portées par l’UNPS sont des équipes éphémères composées d’au moins trois soignants, dont le médecin traitant, se réunissant quand l’état de santé d’un patient nécessite une intervention coordonnée, grâce à des outils numériques. Cette nouvelle forme de coordination serait plus souple que les structures existantes, comme les MSP, les CPTS ou les ESP, car elle n’entraînerait pas de contractualisation systématique avec l’ARS ou la rédaction d’un projet de santé. Les négociations entamées le 23 mars auront pour but de définir une rémunération, une traduction concrète du dispositif ou encore un cadre médical à ces ESCAP. L’objectif est d’aboutir à un accord ACIP ces prochains mois.
Enfin, l’Interpro était aussi à l’honneur de l’événement organisé par l’intersyndicale Les Libéraux de santé (lire brève ci-dessous), dont fait partie la FNI, avec la présentation devant les représentants des candidats à la présidentielle d’un projet de loi co-construit par les syndicats représentatifs des professionnels libéraux.

Partager

Adhérez à la FNI

Ne laissez pas les autres décider à votre place : rejoignez la Fédération Nationale des Infirmiers !

Déjà adhérent(e) ?

Trouvez le syndicat FNI le plus proche


Les services de la FNI

Le service juridique

Le service juridique de la FNI répond de façon personnalisé à vos questions juridiques et propose des consultations juridiques par téléphone.

Service juridique

La Hotline Cotation Nomenclature

Interrogez les experts nomenclature pour vous aider dans vos difficultés de cotation d’actes

Je contacte la hotline

La Hotline FNI Compta

Interrogez nos experts pour toute question comptable, sociale et fiscale.

Je contacte la hotline

Publicité

Guide des formations Afcopil 2022