Vaccination anti-Covid-19 : c’est parti pour la troisième injection

Le 24 août, la Haute autorité de santé (HAS) a spécifié les populations éligibles à une dose de rappel de vaccin. En cela, elle ne faisait que suivre le ministère de la Santé qui, quelques jours plus tôt, avait confirmé la mise en place d’une campagne de rappel de vaccination à partir de mi-septembre. Les Idel feront partie du dispositif. Reste à savoir comment.

Le tout est que contrairement à ce qui a prévalu jusque-là, ils ne soient pas sollicités au dernier moment, dans l’impréparation et l’urgence. La FNI œuvre pour éviter ce scénario.
Dès le début du mois d’août, le Gouvernement avait évoqué l’hypothèse d’un rappel vaccinal pour les résidents des Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et des Unités de soins de longue durée (USLD), les plus de 80 ans vivant à leur domicile, ceux qui présentent un très haut risque de forme grave de Covid-19 et les personnes immunodéprimées. Ce qui n’avait pas empêché le ministère de la Santé de saisir dans la foulée la HAS sur l’opportunité d’étendre à d’autres populations cette initiative. La HAS a statué en proposant une dose de rappel avec un vaccin à ARNm pour les personnes de 65 ans et plus et pour celles présentant des comorbidités qui augmentent le risque de formes graves de Covid-19. Cette dose doit être administrée au moins six mois après la primovaccination complète.
En revanche, quel que soit le vaccin ARNm utilisé pour la primovaccination, la HAS estime qu’il n’y a pas d’argument suffisant, à ce jour, pour recommander préférentiellement un vaccin par rapport à l’autre pour la dose de rappel, « les deux vaccins à ARNm disponibles étant tous les deux très efficaces contre les formes graves de Covid-19, y compris celles liées au variant Delta ».

Administrer concomitamment le vaccin contre la grippe et celui contre la Covid

Pour ceux qui ont été primo vaccinés avec le vaccin Janssen, la HAS conseille qu’une dose de rappel avec un vaccin à ARNm leur soit proposée à partir de quatre semaines après la première injection.
Par ailleurs, la HAS suggère de faire d’une pierre deux coups et de simplifier le parcours vaccinal de cet automne. Comment ? En administrant le vaccin contre la grippe et celui contre la Covid de manière concomitante.

Partager entre les professionnels le statut vaccinal des patients

Pour tout cela, il y a fort à parier que les Idel seront sollicités. Afin que leur mobilisation se fasse en bon ordre, la FNI insiste sur la nécessité de partager entre les professionnels de santé concernés le statut vaccinal des patients. Ne serait-ce que pour procéder au repérage de ceux qui présentent un parcours vaccinal complet et qui répondent aux critères de la HAS pour recevoir ladite troisième dose. C’est pourquoi la Fédération enjoint les médecins de systématiquement solliciter la délivrance des listes nominatives relatives au statut vaccinal, qu’il s’agisse de celles des patients candidats à la troisième dose ou de ceux qui ne sont toujours pas vaccinés (notamment 20 % des plus de 80 ans, N.D.L.R.).
En effet, dans les deux cas, le schéma serait le même. Il suffirait, ensuite, que le médecin fasse appel à l’infirmier attitré des intéressés pour qu’il effectue, chez eux, une visite et soit, incite les retardataires à franchir le pas et à se faire enfin vacciner, soit injecte la troisième dose de rappel à ceux qui y ont droit. Et quand il n’y a pas d’infirmier de famille, il serait alors possible de missionner, pour ce faire, un Idel disponible via une plate-forme d’adressage, à l’image d’inzee.Care, déjà utilisée avec succès pour les Visites domiciliaires sanitaires d’infirmier (VDSI) dans plusieurs régions.

Adhérez à la FNI

Ne laissez pas les autres décider à votre place : rejoignez la Fédération Nationale des Infirmiers !

Déjà adhérent(e) ?

Toutes les INFORMATIONS Coronavirus – Mise à jour : 14 septembre 2021 (16:00)

Les services de la FNI

Le service juridique

Le service juridique de la FNI répond de façon personnalisé à vos questions juridiques

Je pose ma question

La Hotline Cotation Nomenclature

Interrogez les experts nomenclature pour vous aider dans vos difficultés de cotation d’actes

Je contacte la hotline

Trouvez le syndicat FNI le plus proche


Trouvez votre formation sur le site AFCOPIL

Recensement des IDEL suspecté(e)s ou atteint(e)s de l’infection Covid-19

Recensement des IDEL volontaires pour prêter main forte aux EHPAD

Adhérez à la FNI

Ne laissez pas les autres décider à votre place !

J’adhère

Formation Insuffisance cardiaque et BPCO

L’AFCOPIL et la Société Française de cardiologie vous proposent une formation DPC validante.

Plus d’infos

Téléchargez le Guide des formations Afcopil 2020