Vaccination anti grippale : La FNI dépose un amendement au Sénat

La profession a vu ses compétences en matière de vaccination antigrippale élargies : les IDEL peuvent désormais vacciner sans prescription médicale toutes les personnes majeures éligibles à la vaccination, qu’elles aient ou non déjà été vaccinées.

Afin de rendre encore plus lisible l’engagement des infirmiers libéraux dans l’activité vaccinale, la FNI a réalisé une enquête auprès d’un échantillon de 800 IDEL.
Cette enquête révèle que près de 72% des IDEL ont vacciné 27% des personnes âgées de plus de 65 ans lors de la campagne saisonnière 2018-2019, que 90% d’entre eux font la promotion de la vaccination contre la grippe et que 50% se vaccinent régulièrement.

La FNI martèle que la vaccination antigrippale reste le premier réflexe à adopter à l’entrée de l’hiver pour limiter l’impact voire éviter cette épidémie.

C’est la raison pour laquelle, la FNI a lancé une vaste campagne de sensibilisation à la vaccination antigrippale qui s’adresse aux professionnels et à la population.
Environ 10 000 badges « Je me vaccine …et vous ? » ont été distribués à ses adhérents avec un double objectif : Augmenter la couverture vaccinale de la profession et celle de la population en général.

Parallèlement, afin de diminuer les distorsions de concurrence sur ce sujet entre les
infirmiers et les pharmaciens et, pour renforcer la coordination clinique de proximité, la FNI entend proposer un amendement au PLFSS pour 2020 au Sénat. Cet amendement consiste à demander au pharmacien de vérifier préalablement si le patient fait l’objet d’un suivi infirmier. Si cela est le cas, le pharmacien alertera l’infirmière ou l’infirmier et adressera le patient à ces derniers en coordination clinique de proximité.

La FNI rappelle le rôle essentiel des infirmiers face à l’enjeu de santé publique que représente la couverture vaccinale en France !