Victoire de la FNI aux élections URPS

Vous avez voté et vous avez choisi la FNI pour nous représenter, vous avez fait le bon choix ! Les résultats aux élections URPS placent la FNI en tête en nombre de sièges et en suffrages au plan national. Avec des résultats meilleurs qu’en 2010, sa place de leadership s’en trouve confortée et c’est notre profession toute entière qui va en bénéficier.

Avec près de 37% des suffrages exprimés, la FNI devance le Sniil et demeure le premier syndicat représentatif des infirmières libérales. Avec ce score, meilleur qu’en 2010, la FNI montre qu’elle est un syndicat résolument tourné vers l’avenir, au service des IDEL et avec pour ADN l’action, toujours l’action pour nous faire reconnaître dans le système de santé.

Cette victoire est d’autant plus significative qu’elle fait figure d’exception. Oui, la FNI inverse la tendance observée dans toutes les professions de santé et fait la démonstration qu’on peut être majoritaire sans être conformiste, qu’on peut être à la convention sans être ni complaisant ni compromis.

Grâce à ces résultats, la FNI aura d’autant plus de force pour vous défendre face aux ARS, aux tutelles et refuser l’extension de l’hôpital sur la ville en lieu et place des soins infirmiers libéraux et toute captation d’activité. Et non, les IDEL ne seront pas demain les assistantes médicales corvéables à merci des docteurs dans les maisons de santé.

Nous sommes fiers d’avoir mené une campagne digne et nous remercions tous les IDEL qui nous ont fait confiance. Ce succès est celui d’équipes d’hommes et de femmes de terrain, il apporte la preuve du dynamisme et de la cohésion des candidats FNI de vos régions. Ce sont eux qui vont désormais vous défendre et vous représenter vis-à-vis de l’ARS. Comme ils l’ont fait dans cette campagne, ils ne lâcheront rien, ils vous défendront centimètre par centimètre, et s’appuieront sur chaque victoire pour partir à la conquête de la suivante.

Vos élus FNI seront fidèles à leur programme qui s’articule autour de 5 axes prioritaires:

– Donner à l’IDEL une place centrale dans le parcours de soins

Cela suppose de reconnaître et valoriser davantage son rôle de coordination et de lutter contre l’instauration de filières captives de l’hôpital vers les structures.

– Reconnaître l’IDEL comme 1er acteur de santé publique

Dépistage, éducation thérapeutique de proximité, vaccination, prévention

– Développer de nouvelles prises en charge à domicile pour les infirmières libérales

Chirurgie ambulatoire, réhabilitation chirurgicale améliorée, permanence des soins, valorisation du suivi des patients chroniques, consultation Infirmière…

– Sécuriser, faciliter l’exercice au quotidien

Aide à l’installation, remplacement, journées scientifiques, séminaires (pratiques expert), sécuriser l’exercice (violence, Accidents d’exposition au sang), prévention du burn-out, permanence locale

– Développer des pratiques avancées qui le soient vraiment